La Bretagne mobilisée contre le virus de la tomate

Lors du Salon de l’agriculture, la filière bretonne de la tomate a montré qu’elle était prête a affronter le virus de la tomate. En effet, c’est dans une plantation de la région près de Brest que le virus a été découvert. L’exploitation fait partie de la coopérative Savéol.

La tension est forte en ce début de récolte alors que 200 000 tonnes de tomates sont produites chaque années dans la région. L’alliance Nature et Saveur, qui réunit Prince de Bretagne, Savéol, Sica, UCPT, Solarenn et plus de 200 producteurs pour des tomates cultivées sans pesticides, se veut sereine : « les virus, on en a vu d’autres », déclare Pierre-Yves Jestin, président de la coopérative finistérienne Savéol. Pour lui, le virus n’est absolument pas dangereux pour l’homme. Concernant l’exploitation incriminée, il a précisé qu’« elle est confinée, elle va être vidée et sa production incinérée ».

Des mesures de désinfection et de prophylaxie sont en train d’être élaborées par les services de l’État et la filière. Il précise que si cela s’était produit en plein champ, la situation aurait pu être catastrophique. « Les serres sont confinées, la situation est donc sous contrôle ». Il ajoute que « pour aider nos 120 maraîchers, nos douze ingénieurs agronomes sont mobilisés ».

Du côté de Laurent Bergé, président de Tomates de France et producteur en Loire-Atlantique, inquiétude est plus vive « 90 % de la production française est cultivée sous serre ». Il craint que cela ne vienne d’un plant du Royaume-Uni. Les analyses devraient permettre de pointer d’autres contaminations, grâce à la traçabilité (trois autres exploitations ayant reçu les mêmes plants font, en ce moment, l’objet d’analyses).

Un « plan de surveillance » est mis en place par l’inter-profession et le Ministère de l’agriculture. Cela devrait déboucher vers un « passeport phytosanitaire » qui s’imposera « aux jardineries et aux vendeurs ». Le virus pourrait en effet se propager par les jardiniers amateurs.

 


Source : ouest-france.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)