Les membres s'inquiètent de l'avenir du commerce de pommes de terre entre l'UE et le Royaume-Uni

Futur accord commercial entre l'UE et le Royaume-Uni : la position d'Europatat

Après le feu vert du Conseil pour l'ouverture de négociations en vue d'un nouveau partenariat avec le Royaume-Uni, Europatat a envoyé un document de position à l'équipe de négociation UE-Royaume-Uni. Selon potatopro.com, l'association a également envoyé ce document aux fonctionnaires concernés des DG AGRI et SANTE, dans lequel le secteur demande à la Commission européenne de faire de la modification de la législation européenne actuelle une priorité afin d'inclure le Royaume-Uni parmi les pays tiers dont l'UE peut importer des pommes de terre de semence et de consommation.

Préoccupations commerciales
Les membres d'Europatat sont très préoccupés par l'avenir du commerce des pommes de terre entre les États membres de l'UE et le Royaume-Uni. Avec une production nationale d'environ 5,5 millions de tonnes de pommes de terre fraîches et de semence (représentant environ 10 % de la production totale de l'UE-28), le Royaume-Uni importe annuellement environ 255 000 tonnes (112 millions d'euros) de pommes de terre fraîches ou de semence, dont environ 191 000 tonnes (84 millions d'euros) en provenance des pays de l'UE-27.

Cela signifie que pour l'UE-27, le volume/la valeur des pommes de terre fraîches et de semence envoyées au Royaume-Uni représente environ 12 % en volume et 13 % en valeur de toutes ses exportations.

Alors que pour le Royaume-Uni, ces importations représentent 75 % - en volume et en valeur - de toutes ses importations de pommes de terre. En ce qui concerne les exportations britanniques de pommes de terre (qui totalisent environ 295 000 tonnes et 138 millions d'euros), il s'agit principalement de pommes de terre de semence, et près de 70 % en volume (environ 205 000 tonnes) et plus de 60 % en valeur (environ 84 millions d'euros) sont envoyés dans les pays de l'UE-27.

Il est donc de la plus haute importance pour notre secteur que les négociations aboutissent à une situation aussi stable que possible en ce qui concerne les volumes et les valeurs actuellement échangés, et que les opérateurs de l'UE-27 ne perdent pas leur compétitivité sur le marché britannique et international.


Source : potatopro.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)