Quelles sont les entreprises qui versent la prime de 1.000 euros ?

Les enseignes ont récemment annoncé qu’elles donneraient une prime de 1.000 euros aux employés positionnés en première ligne lors de la crise sanitaire du coronavirus qui touche le monde actuellement. Si certains groupe comme Auchan ont été les premiers a annoncer cette mesure, d’autres ne l’ont pas encore fait. Voici un aperçu des différents groupes concernant cette prime :

Auchan Retail : le 22 mars, le groupe a été le premier a annoncer qu’il verserait « une prime de 1.000 euros à 65 000 collaborateurs français pour saluer leur engagement dans la crise sanitaire actuelle ». Tous les collaborateurs des magasins, entrepôts, drives, services de livraison à domicile et sites de e-commerce sont concernés.

Les Mousquetaires : à l'instar d’Auchan, le groupe des mousquetaires a suivi le mouvement en proposant une prime annuelle exceptionnelle de 1.000 euros dans ses 62 unités de production agroalimentaires (Agromousquetaires) et ses 31 bases logistiques intégrées. Le groupe incite aussi l’ensemble des chefs d’entreprises indépendants (1832 Intermarché et 295 Netto en France) « à tout faire (…) pour mettre en œuvre ce principe d’une rétribution annuelle exceptionnelle, destinée à l’ensemble de leurs collaboratrices et collaborateurs ».

Carrefour : le président du groupe, Alexandre Bompard, a annoncé lors du journal télévisé de France 2 du dimanche 22 mars que « tous ceux qui sont chaque jour sur le terrain, en magasin, en drive, en entrepôt et qui contribuent à l’immense effort collectif que nous menons pour traverser la crise, recevront une prime exceptionnelle de 1.000 euros nets ». Les franchisés (Carrefour City, Express, Contact, etc.) ne sont pas concernés par ces annonces qu’ils pourront mettre en place s'ils le décident. 

Système U : au lendemain des annonces faites par la concurrence, la Coopérative U Enseigne a indiqué le versement d’une prime de 1.000 euros « aux équipes mobilisées et présentes au sein des entrepôts et centres logistiques ». Si le groupe demande dans la mesure du possible à ce que les patrons des magasins mettent en œuvre le même principe de prime exceptionnelle pour les salariés, en magasin et dans les drives, cela reste du ressort de chacun.

Lidl : en février, le distributeur avait versé une prime de pouvoir d’achat de 400 euros à ses salariés. Il la complétera à hauteur de 1.000 euros (correspondant à une nouvelle prime de 600 euros). Elle sera versée à « l'ensemble des salariés mobilisés en front office durant la crise sanitaire ». Anne Broches, directrice exécutive des ressources humaines de l’enseigne, a déclaré « dans le contexte actuel, nous avons voulu marquer le message de remerciement et d’encouragement auprès de nos salariés ».

E.Leclerc : l’enseigne va verser une prime exceptionnelle de 1.000 euros « aux salariés des entrepôts et bases logistiques des 16 coopératives régionales de l’enseigne ». Le président du mouvement E.Leclerc encourage fortement « les 650 magasins indépendants de son réseau à définir les modalités d’organisation d’une juste gratification, en veillant toutefois à ce que ne soient pas sacrifiés les accords historiques de participation et d’intéressement auxquels ont droit les salariés (jusqu’à 25 % des bénéfices avant impôts dans la plupart des magasins) et qui sont un avantage social lié au contrat d’enseigne ».

Kingfisher France : le groupe britannique, propriétaire en France des enseignes Castorama et Brico Dépôt, a décidé « de verser aux collaborateurs présents en magasins, en dépôts et en entrepôts, une prime de 1.000 euros, dans les conditions énoncées par le Ministre de l’Économie, Bruno Le Maire. Environ 3 500 collaborateurs en bénéficieront ».

Picard : Philippe Pauze, président de Picard, a annoncé le versement d’une prime de 1.000 euros net à toutes les équipes terrain de l’enseigne : collaborateurs magasin et commerciaux, livraison à domicile et supply chain.

Naturéo : le distributeur de produits bio a décidé de suivre le geste fait par les autres groupes en offrant une prime de 1.000 euros à ses salariés. Les modalités seront précisées dans les prochains jours.

Coop Atlantique : présente dans 13 départements du Centre-ouest de la France (environ 190 magasins dont plusieurs Hyper U, Super U, U Express et une majorité de magasins de proximité Coop), la coopérative a annoncé qu’elle récompenserait « les collaborateurs qui se mobilisent chaque jour pour vous servir ».

Colruyt France : implantée sur la façade Est du pays avec un peu moins de 100 magasins, l’enseigne va accorder la prime à l’ensemble des collaborateurs « qui sont en première ligne ». La direction souhaite ainsi « reconnaître le rôle essentiel qu’ils jouent sans faillir et avec courage au quotidien dans la continuité de la chaîne de distribution alimentaire ».

Casino : le groupe ne s’est pas prononcé pour le moment.



Source : lsa-conso.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)