Chaïmaa Bouvry , Koki Unicoque :

« Nous voulons tripler notre production de noisettes à l’horizon 2030 »

Malgré une augmentation de la production de noisettes en France, les volumes récoltés ne suffisent pas à répondre à la demande, en constante augmentation : « Les consommateurs sont depuis quelques années déjà, soucieux de leur santé et de leur alimentation. Ils consomment de plus en plus de fruits secs. Et la noisette n’échappe pas à la règle, d’autant plus que sa particularité est qu’elle se consomme tout au long de la journée, aussi bien en snacking et cuisine/pâtisserie qu’au travers de produits transformés (pâte à tartiner, chocolat, huile), qui concerne d’ailleurs une grosse partie de la consommation de noisettes. Mais malgré cette augmentation de la demande, la production de noisettes françaises n’est pas suffisante pour alimenter tout le marché hexagonal. Mais elle pourrait facilement être plus présente », explique Chaïmaa Bouvry, Responsable Marketing et Communication de la société Unicoque.


Crédit Photo : Olivier Löser
 
En effet, la production française reste aujourd’hui relativement confidentielle : « A titre comparatif, celle-ci représente 1 % de la production française face au mastodonte turque qui produit 75 % des noisettes dans le monde. Il y a beaucoup d’import de noisettes turques principalement. Nous travaillons ardemment à promouvoir notre savoir-faire et la qualité de la noisette française pour rétablir un équilibre entre la consommation et l’importation de noisette. Et notre objectif à l’horizon 2030 est de tripler notre production », explique Chaïmaa. 


Crédit Photo : Olivier Löser

« La production de noisettes en France est exemplaire »
Selon Chaïmaa, le plus gros challenge aujourd’hui est de faire émerger l’exemplarité de la production française de noisettes : « La production de noisettes en France est considérée à l’heure actuelle comme celle offrant les meilleures garanties de qualité sanitaire et organoleptique, au travers d’une production durable parfaitement tracée. Pourtant, elle est concurrencée par des produits d’importation n’offrant aucune de ces garanties aux consommateurs. En particulier, l’enjeu de lutte phytosanitaire contre les principaux ravageurs de la noisette qui est très contrainte sur notre production contrairement aux autres origines, y compris en production biologique. En effet, les noisettes d’importation bio dans la majorité des cas, n’auraient jamais bénéficié de la certification si elles avaient été produites de la même manière sur notre territoire ».


Crédit Photo : Olivier Löser


Crédit Photo : Olivier Löser
 
A propos d’Unicoque
C'est en 1979, à Casseneuil, dans le Sud-Ouest de la France, qu'est née la coopérative Unicoque.  Quelques pionniers, soucieux de sécuriser leurs revenus agricoles par la diversification de leurs plantations, se sont organisés collectivement pour valoriser au mieux leur récolte en créant leur propre outil économique sous le statut coopératif.


Crédit Photo : Olivier Löser
 
La coopérative s'est développée au fil des années. Elle rassemble aujourd'hui plus de 350 producteurs dont l’activité s’étend sur 6.500 hectares de noisetiers, principalement établis dans le grand Sud-Ouest. Elle traite aujourd’hui 98 % de la production de noisettes françaises et 50 % de son chiffre d’affaires s’effectue à l’export, principalement en Allemagne, en Espagne et en Italie. Sa mission principale est d’organiser l’offre et de commercialiser l’intégralité des fruits, noix et noisettes, collectés sur les exploitations agricoles de ses producteurs.


Crédit Photo : Olivier Löser
 
Pour plus d’informations :
Chaïma Bouvry
Unicoque – Koki
Louberie,
47290 Cancon
Tél. : +33 5 53 01 45 00
cbouvry@koki.com  
www.koki.com 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)