La crise profite à l’ail blanc de Lomagne

Christiane Pieters, présidente de l’interprofession a annoncé que l’ail profitait actuellement de la crise sanitaire : « Les ventes d’ail, et donc la consommation, sont supérieures de l’ordre de 25 % comparées à une période normale. L’activité est en effet actuellement très soutenue en grandes et moyennes surfaces (GMS). Par contre le réseau restauration hors foyer - RHF - est totalement à l’arrêt ! »

Les récoltes sont assez bonnes cette année, comme le précise la présidente : « Les plantations se sont faites dans des conditions très variables en fonction de la période où le producteur a mis en terre : s’il a mis en terre avant novembre, il l’a fait sur des sols secs… et il a fallu arroser ; et le paradoxe, c’est qu’ensuite, il a beaucoup plu. Conditions trop humides. Malgré ces deux types de conditions, l’ail a bien rattrapé. Aujourd’hui, les cultures sont plutôt belles, d’autant qu’il n’a pas fait froid. Nous restons toutefois loin de la récolte : 15/20 juin ».

Les prix aussi sont au beau fixe : « Les prix flambent… Mais, surtout du côté espagnol. Sachant que ce qui est vendu actuellement ne l’est pas par les producteurs mais par les circuits de revendeurs qui stockent dans leurs frigos les récoltes. Heureusement, les prix d’achat aux producteurs ont augmenté depuis deux ans. La situation actuelle va faire que, partout, les stocks disponibles seront épuisés au moment de l’arrivée de la nouvelle récolte. Nous devrions avoir des effets positifs pour notre filière française. Il devrait y avoir une bonne demande dès le début de la campagne ».

« Clairement ! Les Chinois ont d’ailleurs immédiatement auto-consommé leur production d’ail considérant ses vertus antiseptiques. Les commandes d’ail - ail blanc en particulier - se sont donc accrues dès le début de la pandémie et de la fermeture de la Chine au reste du monde, précise la présidente. La tendance s’est un peu stabilisée. Hors marchés français, la Tunisie et l’Algérie ont des consommations très importantes, mais leurs achats se sont déportés de la Chine vers l’Espagne », explique Christiane Pieters.

La production annuelle d’ail en France s’élève à 20 000 tonnes environ. Les principaux produits français sont l’ail rose, le blanc et le violet. 



Source : ladepeche.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)