Les parts de marché des hypers chutent tandis que celles de la proximité battent des records

Avec le confinement, la p4 qui couvre la période du 23 mars au 19 avril s’est traduite par des évolutions majeures des parts de marché des grandes enseignes. En effet, les dépenses s’effondrent de 8,1pts et 3,1 millions de foyers clients manquent à l’appel sur la période.

On note une progression exceptionnelle de +1,7 point de part de marché valeur pour Intermarché et Netto. Une première sur une si courte période. De par la capillarité de leurs réseaux, les supermarchés ont profité de l’effet confinement, qui a limité les courses des Français aux magasins les plus proches de leurs domiciles. Intermarché et Netto disposent du parc le plus dense de France, avec 1 800 magasins français accessibles en moins de 11 minutes en moyenne.

Mais les Mousquetaires ne sont pas les seuls à profiter du confinement, le groupe Système U enregistre une progression de 0,7 point à 11,9 % (dans un marché qui est lui-même en très forte hausse de +14 % selon Kantar, du fait notamment de la disparition de la restauration hors domicile et des transferts de consommation vers les domiciles). Dans tous ces cas, le drive aura tenu un rôle majeur dans la dynamique de ces entreprises.

Au niveau de ceux qui stagnent ; Delhaize (Cora/Match) reste à 2,6 % et Casino à 10,9 %. Cependant, ce dernier enregistre des chiffres très différents d’une enseigne à l’autre : Géant (2,2 %) et Leader Price (1,5 %) reculent chacun de 0,5 point, alors que Casino supermarchés progresse de 0,3 pt à 2,1 %, tout comme Franprix (1,8 %). Les discounters aussi gardent le cap comme Aldi qui gagne 0,1 pt à 2,3 % alors que Lidl ne recule que de 0,1 pt à 5,6 %.

Les autres groupes en revanche enregistrent un fort recul. Carrefour perd 1 point à 19,1 % à cause de la plongée de 2,4 points de ses hypers. La direction estime que ce recul est aussi dû à la politique du groupe face au Covid-19 de protéger ses salariés et ses clients en limitant les horaires d’ouverture et les dimanches travaillés. Ses enseignes de proximités progressent quant à elles : Carrefour Market (7,7 %) est à + 0,1 pt et Carrefour proximité gagne 1,3 pt (soit plus de 50 % de sa part de marché qui atteint 3,4 %).

Pour Auchan, le bilan est similaire, en fort recul de 0,7 pt à 9,4 % de pdm. Ses supermarchés, eux, gagnent 0,2 pt à 2,4 %. Quant à E.Leclerc, il perd 0,7 point à 20,7 % mais maintient son leadership.

Le bureau d’étude Kantar note que, durant le confinement, les foyers français ont moins souvent fait les courses (-17 %) mais ont rempli plus leurs paniers (+37 % en valeur). Ils ont aussi privilégié les circuits les plus accessibles ou digitaux. En effet, 10 % des dépenses de PGC FLS ont été effectués sur Internet (+3,8 pts de Pdm). Le nombre de transactions a augmenté de 70 % grâce à l’arrivée de 2,4 millions de nouveaux foyers clients.

 


Source : lsa-conso.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)