Premier bilan de l’opération « Des bras pour ton assiette »

Créée par la FNSEA pour mettre en lien les agriculteurs et les personnes sans emploi ou au chômage partiel à cause de la crise liée au coronavirus, l’opération « Des bras pour ton assiette » a permis la signature de 15 000 contrats. C’est ce qui a été annoncé par Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, au micro de la radio FranceInfo. Fin avril, 300 000 Français étaient inscrits sur la plateforme.

« Il y a de très belles réussites, mais il y a aussi des gens qui ont trouvé ce travail trop difficile et ne correspondant pas à ce qu'ils ont l'habitude de faire », commente la présidente. « Cela montre la difficulté de ces métiers-là. C'est un bel apprentissage aussi pour certains », car « tout le monde n'est pas habitué à travailler physiquement et à l'extérieur. Il n'y a donc pas une polyvalence pour tous les métiers. »

Aujourd’hui, « il reste des besoins » à couvrir, en particulier pour les fruits à noyau (cerises, pêches, nectarines, abricots, dans le sud de la France), et pour les légumes venus des serres bretonnes (tomates, courgettes, concombres).

Christiane Lambert réfléchit à une « politique de formation » afin de préparer la saison prochaine en conservant « certaines personnes qui, malheureusement, ne vont pas retrouver leur travail », comme les salariés de bars et de restaurants « qui ne vont malheureusement pas rouvrir. » Elle conclut en ajoutant que « sur ce genre de tâches, on les voit très bien pouvoir s'adapter rapidement. C'est beaucoup une question de volonté de la personne. Il y a aujourd'hui toute la sécurité qui est mise en place aussi pour les accueillir ».

 


Source : francebleu.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)