Les saisonniers de l'Union européenne autorisés à travailler en France

Alors que l’inquiétude montait chez les producteurs face à leurs besoins en main-d’œuvre à l’approche des récoltes de melons et de fruits à noyau, la France a décidé d’autoriser les ouvriers de l’Union Européenne à venir travailler dans l’hexagone.

Plusieurs conditions seront de mise pour l'entrée sur le territoire, telles que la possession d’un contrat de travail et le respect des mesures de protection sanitaire face à l’épidémie de coronavirus. « L’agriculture française a besoin de beaucoup de main-d’œuvre saisonnière, c’était 40 000 à 50 000 salariés au mois d’avril, c’est 100 000 à partir de ce mois-ci et c’est un vrai problème », a déclaré Didier Guillaume, ministre français de l’Agriculture. « Dans les jours qui viennent, la main-d’œuvre étrangère pourra être là avec des garanties de sécurité, ce qui permettra à l’agriculture française de se développer et de vendre ses produits ». Un guide de bonnes pratiques pour le travail et un guide de bonnes pratiques pour l’hébergement vont être mis en place.

Depuis le 11 mai, la FNSEA, le principal syndicat agricole, réclamait cette mesure. En effet, la France dépend fortement des travailleurs étrangers qui représentent selon la FNSEA « entre un tiers et la moitié de la main-d’œuvre saisonnière ».

 


Source : ouest-france.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)