Les producteurs de fraises belges ont encore du mal à faire venir la main-d’œuvre étrangère

En Belgique, de nombreux cultivateurs rencontrent des difficultés pour faire venir les travailleurs saisonniers habituels de Pologne et de Roumanie. Habituellement près de 80 % des ouvriers pour la récolte sont étrangers.

Si le pays commence à s’organiser pour faire venir cette fameuse main-d’œuvre alors que commence la cueillette des fraises, leur venue fait encore polémique au sein de la population. Pour certains producteurs, notamment dans les asperges, il est déjà trop tard.

 


Source : rfi.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)