Les franciliens savourent le déconfinement en cueillant des fruits et légumes

Alors que le 11 mai est venu signer la fin de deux mois de confinement, les franciliens profitent de leur « liberté » et du grand air en cueillant des fruits et légumes. « C'est la liberté totale, cela fait un bien fou après avoir été enfermé en appartement tout ce temps », sourit Isabelle de Champigny-sur-Marne avec ses filles Jade et Célia tandis qu’elles visitent les Vergers de Champlain, à La Queue-en-Brie.

Le site a rouvert ses portes à la mi-mai grâce à une autorisation préfectorale et depuis, le monde se presse dans les vergers. Seule la boutique de produits fermiers est soumise à des mesures sanitaires précises : port du masque obligatoire, nombre limité de personnes dans le magasin, sens de circulation pour éviter de se croiser… 

Après une heure, la famille a cueilli de la ciboulette et un grand panier de cerises. « Ce sont les premières de la saison. On va faire des clafoutis. Et c'est bien moins cher ici qu'en boutique, où elles sont hors de prix ». Pour Thibault Saussier, gérant de la production, la crise sanitaire aura donné un coup de fouet à son exploitation : « Le Covid nous a un peu aidés financièrement. Nous avions quelques difficultés auparavant. Et durant le confinement, les gens sont revenus aux produits locaux et fermiers : on est passé de 100 à 800 commandes par semaine auprès du drive fermier de notre boutique qui, elle, est restée ouverte. Nous avons lancé les livraisons à domicile durant cette période. Une cinquantaine de bénévoles est venue nous aider. Cela marche tellement bien que nous continuons, du coup. »

Depuis la crise, seul le prix des livraisons à changer : elles étaient gratuites durant le confinement et coûtent désormais 6€. « Mais c'est gratuit dès 25 € de commande. J’espère maintenant que les clients vont jouer le jeu et continueront de s'approvisionner auprès de nous. Que l'on n'était pas juste du dépannage », poursuit l’agriculteur.

Avec la météo favorable des dernières semaines, la récolte de cette année s’annonce très belle. « Nous avons déjà des fraises, des cerises, de la rhubarbe, des épinards, des artichauts, des salades… Bientôt, on aura les abricots, radis, courgettes, tomates, haricots verts… » 

Les Vergers de Champlain cherchent d’ailleurs plusieurs personnes en CDD de 20 et 35 heures. Certains postes sont à pourvoir entre juin et fin octobre, d'autres entre mi-août et fin octobre.

 


Source : leparisien.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)