Les agriculteurs manifestent pour la venue des saisonniers étrangers

Alors que commencent les récoltes de cerises, d’abricots et de melons, les saisonniers étrangers ne peuvent toujours pas entrer sur le territoire français. En région PACA, les organisations agricoles FRSEA et JA ont appelé les agriculteurs à manifester le 20 mai 2020 devant les préfectures et sous-préfectures de région.

Seule une dizaine de personnes s’est présentée sur chaque lieu afin de respecter les mesures sanitaires. « En dépit des annonces gouvernementales du 7 mai dernier, la police de l’air et des frontières bloque l’entrée des saisonniers espagnols et portugais sur le territoire français », regrette Patrick Lévèque, président de la FDSEA des Bouches-du-Rhône.

Selon la FRSEA, il faudrait 40 000 contrats saisonniers de mai à septembre pour la région, dont la moitié pour le seul département du Vaucluse. « Nos récoltes se perdent, nous avons besoin des salariés saisonniers », pouvait-on lire sur une bannière. « Les producteurs sont à cran. Certains ont dû jeter les premières cerises faute de personnel pour les cueillir. Les abricots, les pêches et les melons commencent également à entrer en production. Il faut absolument que les frontières s’ouvrent », poursuit le président de la FDSEA.

Le même jour, le ministre de l’agriculture, Didier Guillaume, a annoncé lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale « dans les jours qui viennent, la main-d'œuvre étrangère pourra être là, avec des garanties de sécurité ». Les modalités de l’entrée des saisonniers agricoles en France devraient être publiées cette semaine.

 


Source : lafranceagricole.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)