Les cerises et les vignes du Vaucluse abîmées par la grêle

Vendredi dernier, un orage de grêle est passé sur les hauteurs de Venasque, dans le Vaucluse. Pendant 40 minutes, les grêlons ont saccagé les feuilles de cerisiers ainsi que les fruits.

Dans l’exploitation familiale de Francis Favier, les conséquences sont tragiques : « C'est fini. C'est la première fois que je vois ça. C'est décourageant, tout est à jeter », déclare-t-il. « C'est invendable. Je suis dégoûtée, même le bois de l'arbre a été touché. Les cerises et le raisin de table qui est aussi atteint, ce sont nos seuls revenus », précise sa femme. Seulement 20 % de leur production avaient été ramassés.

Si Francis Favier possède un diffuseur d'iodure d'argent, qui envoie dans l'atmosphère des particules permettant de saturer les nuages et transformer la grêle en pluie, aucune alerte n'a été déclenchée. Il n’a donc pas reçu les consignes lui permettant d'amorcer le système. « Nous ne sommes pas assurés pour la grêle. Il faudra que quelqu'un m'explique pourquoi personne n'a prévenu. J'étais prêt à dégainer mon pare-grêle, qui aurait protégé tout le village », se plaint l’agriculteur.

Au final, l'orage aura impacté un quart des producteurs de cerises de l’appellation. « Cette année, on a eu le Covid, le manque de main-d'oeuvre, la pluie et maintenant la grêle. Ça commence à faire beaucoup de mal. Il va falloir nous aider », affirme Nicolas Auragnier, président des producteurs de cerises de Venasque.

Un autre violent orage s'est abattu un peu plus tôt dans la journée dans le Gard. Celui-ci a affecté les vignes de l'appellation Lirac.

 


Source : laprovence.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)