Des têtes d’artichauts bloquées dans leur croissance

En Bretagne, dans le Finistère, certaines parcelles d’artichauts présentent des déformations de capitules et des ralentissements de leur développement. La présence d’apions, une famille de petits coléoptères renfermant de nombreux charançons nuisibles aux cultures, pourrait en être l’explication. Les adultes pondent à la base des plantes, les larves vont ensuite hiverner dans la plante en creusant des galeries et se nymphosent au printemps. C’est en tout cas l’hypothèse étudiée par la Chambre d’agriculture et le Caté. « Ce sont les artichauts Cardinal les plus avancés qui sont les plus touchés. Une tête, souvent une des ailes, est chétive, manque de coloration et ne se développe plus. Lorsqu’on la coupe en deux, il n’y a pas de foin  », a précise Vincent Salou, conseiller légumes pour la Chambre d’agriculture de Saint-Pol-de-Léon.

Le Caté espère pouvoir affirmer ou infirmer la présence du coléoptère dans les cultures d’ici le mois prochain. Mais pour certains, comme Jean-Michel Collet, ingénieur au Caté en charge des légumes de plein champ, il n’y a presque pas de doute : cet insecte est responsable « sans avoir encore pu le prouver. L’apion est présent dans les campagnes, mais nous n’avons pour l’instant pas la preuve de sa présence sur les artichauts  ».

 


Source : paysan-breton.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)