La filière de la noix de cajou en crise à cause du coronavirus

La filière « anarcade » de la Côte d’Ivoire dépend à 90 % de l’exportation. Les cultivateurs vendent les noix de cajou à des coopératives ou à des acheteurs intermédiaires à un prix au kilo fixé par le gouvernement. Les produits sont ensuite envoyés dans des usines de transformation en Inde et au Vietnam. Cependant, ces pays ont imposé à leur population le confinement afin de lutter contre le coronavirus. Toutes les usines sont donc aujourd'hui à l’arrêt.

Les producteurs ivoiriens se retrouvent ainsi coincés avec une à deux tonnes de marchandise sur les bras, quand ils ne cèdent pas aux acheteurs sans scrupules qui en profitent pour brader les prix. C’est cette dernière option qui est arrivé à Zéphirin, un planteur de 60 ans. Il a été contraint de vendre au rabais pour résorber ses dettes : « ce sont des acheteurs clandestins. Ils disent que le prix est à 300, à 200... Nous aussi, on a des problèmes, on est dans le village, on est obligés de vendre. Voilà pourquoi j'ai vendu ces neuf sacs », raconte-t-il. Impossible de conserver les noix trop longtemps dans des conditions non-optimales car elles pourraient prendre l’humidité et moisir.

Afin de mettre en relation des planteurs ayant des invendus et des coopératives qui respectent le prix au kilo, le gouvernement a lancé une grande campagne médiatique. Il a aussi mis en place un plan d’aide de 53 millions d’euros pour la filière anacarde, même si cet argent met du temps à arriver auprès des agriculteurs. « Nous entendons par les médias qu'il y a des financements dans le secteur agricole, mais jusqu'à preuve du contraire, nous n'avons reçu aucune aide venant de qui que ce soit », précise Amadou Traoré, président de la coopérative Coop-ca-vica.

Le gouvernement souhaiterait aussi que la Côte d’Ivoire ne dépende plus autant de l’exportation à l’avenir. Il aimerait passer de 10 % à 50 % de transformation d’ici à 2023, améliorant ainsi les conditions de vie des 250 000 producteurs d’anacarde.

 


Source : francetvinfo.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)