L'hémisphère sud exporte un volume record de myrtilles pour la saison 2019/20

iQonsulting a présenté le rapport annuel du marché international de la myrtille 2019-2020, qui analyse la dynamique de l'offre de chaque fournisseur sur les marchés les plus pertinents et son effet sur les prix tout au long de la saison.

L'un des aspects qui ressort de l'analyse est le nouveau record d'exportation de myrtilles atteint par l'hémisphère sud, qui a exporté 261 500 tonnes de myrtilles, soit 18 % de plus que lors de la saison 2018/19. Le Chili a contribué à hauteur de 42 % de ces volumes et, pour la première fois, ne mène pas les exportations de la région, puisque le pays est arrivé en deuxième position derrière le Pérou avec 109 400 tonnes exportées et une légère baisse de 2 % par rapport à la saison précédente.

Le Pérou est passé d'une exportation de près de 13 000 tonnes il y a cinq saisons à 120 325 tonnes lors de la campagne 2019/20, ce qui signifie qu'il a connu une croissance de 800 % au cours de cette période et de 18 % lors de la dernière campagne.

De plus, le Chili est également en concurrence avec d'autres acteurs qui ne sont pas dans l'hémisphère sud, tels que le Mexique, le Maroc et une petite partie de l'Espagne, car une partie de sa saison se déroule dans une période qui coïncide avec les volumes tardifs du Chili.

La saison mexicaine dure toute l'année, mais son point fort a lieu en avril, juste au moment où la saison chilienne se termine et juste avant que les États-Unis, leur principale destination, ne commencent leur saison. La saison 2019/20 au Mexique est toujours en cours et, selon les projections, elle atteindra 42 500 tonnes, soit 16 % de plus qu'en 2018/19. Les saisons du Maroc et de l'Espagne sont également en cours. En 2019, ils ont respectivement exporté 68 400 et 25 200 tonnes, soit 18 % et 38 % de plus que lors de la saison précédente.

En conséquence, l'espace du marché pour l'offre chilienne s'est réduite. En 2019/20, cependant, les volumes d'exportation se sont stabilisés autour de 110 000 tonnes, malgré l'augmentation importante des plantations de nouvelles variétés, qui ont renouvelé l'offre chilienne et ont permis au pays de se débarrasser de variétés plus anciennes, de moindre qualité et moins productives.

Vous pouvez demander à télécharger le rapport complet en cliquant sur le lien suivant.

 

Source : simfruit.cl

 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)