Nouvelle mauvaise année pour la cerise d’Itxassou

Au Pays Basque, les producteurs d’Itxassou font le bilan de la récolte et celui-ci s’annonce catastrophique. Habituellement, ils sont une trentaine d’adhérents de l’association Xapata a récolter entre cinq et dix tonnes de fruits par an. En 2020, certains producteurs, comme Mirentxu Elissalde Parachu qui possède un verger de 300 cerisiers en agriculture biologique, affirment avoir fait seulement 10  % de leur récolte annuelle. La plupart des fruits ont été « dévorés par les oiseaux », explique-t-elle.

L’équipe spécialisée dans la cerise de l’INRA de Bordeaux affirme que le réchauffement climatique, et plus particulièrement les conditions météo de ces douze derniers mois, sont la cause d'un tel résultat. En effet, la canicule de l’été 2019 a été mauvaise pour les bourgeons. Celle-ci a été suivie d’un hiver très doux, alors que les cerisiers ont besoin de plusieurs jours avec des températures négatives. Enfin, le printemps a provoqué une floraison très hétérogène et très longue.

Néanmoins, l’association Xapata travaille toujours à l’obtention d’une appellation d’origine protégée (AOP). La présidente, Maryse Cachenaud, estime que le dossier devrait « être bouclé pour la fin de l’année 2020 ». Une soixantaine de villages d’Iparalde serait concernée par celle-ci. Il s’agit d’un procédé long qui peut prendre plusieurs années.

 


Source : francebleu.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)