Le retour du cornichon français

Pascal Lafont, PDG des Vergers de Gascogne – Cap bio, a installé son entreprise à Fleurance, dans le Gers. « C’est grâce à la volonté, au soutien et aux aides obtenues par Jean-Louis Castell que j’ai pu rapidement trouver un terrain et engager la construction de notre conserverie qui répond aux normes européennes et a permis à l’entreprise historique de conquérir de nouveaux marchés, dans la grande distribution comme la gastronomie haut de gamme, en France et à l’international », raconte-t-il.

Aujourd’hui, il se lance dans un nouveau pari : la transformation et la commercialisation du cornichon bio français. Ce condiment était autrefois un fleuron du Tarn-et-Garonne. 25 tonnes y étaient produites par jour, mais avec la concurrence, la région a cessé d’en produire. En effet, 80 % des 60 millions de bocaux de cornichons vendus chaque année en France viennent d’Inde, 20 % des pays de l’Est, et ils sont essentiellement produits en agriculture conventionnelle.

Jean-Louis Castell, maire de Fleurance, a déclaré « C’est la mission même d’un élu local que de faciliter, sécuriser l’installation d’entreprises sur son territoire et d’accompagner les entrepreneurs comme Pascal Lafont. La conserverie Vergers de Gascogne emploie aujourd’hui 35 personnes ; sa croissance remarquable, sa capacité d’innovation et l’intégration parfaite de son dirigeant dans la vie économique et sociale locale sont une vraie récompense à mes yeux. Elles me permettent d’espérer que les Fleurantins trouveront bientôt de nouveaux emplois sur notre territoire. »

 


Source : ladepeche.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)