Bientôt des groseilles venues de l’Oise

Romain Crignon, 27 ans, a décidé de se lancer dans la groseille afin de diversifier l’activité de la ferme familiale à Daméraucourt, située au nord de Grandvilliers.

Entre les cultures de céréales et les 250 brebis, Romain a investit près de 120 000 euros, subventionnés par le département et la région à hauteur de 15 %, pour ses 6000 plants de groseilles. Une opération qui permettra à l’entreprise de gagner en autonomie : « mon père avait des vaches laitières avant, mais pour se développer, soit on transformait le lait, soit on en produisait toujours plus, ce qui nous rendait très dépendant du bon vouloir de fournisseurs comme Lactalis », raconte Romain. Cette nouvelle culture va permettre « d'absorber les problèmes, si par exemple, le coût des céréales chute une année ».

Cet ingénieur à Agro Transfert a eu l’idée lors d'un forum organisé par la Chambre d'agriculture des Hauts-de-France. C’est là qu’il a rencontré la société Fruits Rouges and Co de Laon (Aisne), alors à la recherche de producteurs de fraises, de framboises ou de groseilles. « La groseille est rustique, c'est plus facile à cultiver, comme on a déjà des grandes cultures et des moutons », précise-t-il, expliquant son choix.

La récolte devrait commencer au mois de juillet et nécessitera l’embauche de saisonniers pendant trois semaines.

 


Source : leparisien.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)