Ventes stables en Corée et au Canada et ventes faibles au Japon, en Chine et en Russie

Différents calibres pour les pomelos sud-africains

Environ trois quarts des pomelos blancs et rouges sud-africains ont été expédiés. La qualité des fruits et les emballages ont été bons.

Après une récolte précoce composée « anormalement » de grands calibres (notamment du calibre 35), les plus grands et plus petits calibres ont été refusés en raison de l'opposition de l'UE, du Moyen-Orient, de l'Extrême-Orient et de la Russie.

Les volumes globaux expédiés ne sont que légèrement en hausse (4 %) par rapport aux deux années précédentes, mais après un début retentissant, la saison devrait « s'éteindre » assez rapidement, rapporte le groupe de discussion sur le pomelo dans son dernier relevé.

Les ventes de pomelos en baisse de 25 % au Japon
Le Japon est un acheteur important des variétés de pomelos sud-africaines Star Ruby et Marsh, mais les ventes ont diminué d'un quart par rapport à l'année dernière, la saison ayant été gravement affectée par des difficultés logistiques ainsi que la perte du marché de la restauration (en particulier dans le cas du pomelo Marsh).

« À ces niveaux de vente, il y a quatre à cinq semaines de stock de pomelos sur le marché, avec trois navires conventionnels encore à décharger », note le groupe de discussion sur les pomelos de la Citrus Growers Association. « Cela exclut les navires en cours de chargement et ceux encore en cours de planification. »

Les exportations sud-africaines vers le Japon ont commencé plus tôt et les volumes devraient diminuer cette saison.

L'augmentation des exportations de pomelos destinés à la transformation fait baisser les prix chinois
En Chine, l'arrivée de deux navires de pomelos sud-africains a coïncidé avec une baisse des prix. Jusqu'à la semaine 23, les exportations de pomelos rouges vers la Chine ont augmenté de 22 %.

Les récepteurs chinois retravailleront les volumes, mais ils préviennent que les prix seront inférieurs à ceux pour lesquels les fruits ont été expédiés.

La forte augmentation des exportations de pomelos destinés à la transformation (en hausse de 30 % par rapport à 12 % la saison dernière) ne rend pas service aux fruits de classe 1 sur le marché chinois. Il s’agit d’une source de préoccupation pour la Citrus Growers Association ainsi que pour certains exportateurs.

« La question la plus importante qui ressort de cette saison est de savoir si nous ajoutons de la valeur aux producteurs ou si nous détruisons la valeur en raison du volume élevé de fruits exportés. À cela s’ajoute la crainte que les fruits ne soient pas utilisés à des fins de transformation mais se retrouvent dans les points de vente en compétition avec des fruits de classe 1. »

Le groupe de discussion serait ravi de constater une forte baisse des exportations de pomelos destinés à la transformation vers la Chine ainsi que de l'exclusion des pomelos de calibre 35. Cette mesure pourrait, selon eux, améliorer les perspectives du marché pour le reste de la saison.


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)