« L'offre de melons en juillet devrait être limitée »

En Espagne, la récolte de melons et de pastèques a déjà commencé dans la région de Murcie, qui représente actuellement la majeure partie de la production du pays.

La superficie consacrée à la pastèque a été légèrement réduite dans cette zone de culture, qui a également subi l'impact d'une grosse tempête de grêle et de pluies abondantes avant la récolte. La superficie de melons de Murcie est restée plus stable, bien que l'impact de la grêle et des pluies ait été remarquable, puisque la récolte sera réduite d'au moins 15 à 20 %. Certains négociants du secteur soulignent qu'il y a encore moins de produits disponibles en raison de l'influence des pluies à moyen terme, qui ont également affecté les niveaux de sucre des fruits.

« En juillet, l'offre du produit va être plus limitée, car outre un volume plus faible, il existe une forte demande de la part des détaillants et des marchés de gros dans toute l'Europe, stimulée par des températures élevées et stables », déclare un producteur et exportateur espagnol.

« En ce qui concerne les pastèques, la demande dépend davantage des conditions météorologiques. Bien que l'offre de pastèques de bonne qualité ait été limitée à Almería au cours des semaines précédentes, ce problème a été résolu avec le début de la récolte de Murcie. Dans notre cas, cependant, la tempête de grêle d'il y a deux semaines a complètement détruit la récolte de pastèques biologiques de cette année ».

Les prix sont déjà à un bon niveau pour le moment, mais ils devraient encore augmenter en raison de la production limitée et du beau temps en Europe.


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)