Cultiver des radis à domicile pour la future agriculture lunaire

Aider les astronautes à cultiver de la nourriture sur la lune, c’est l’un des projets de la NASA, afin de nourrir les heureux élus envoyés en mission.

Née des travaux menés par une équipe de recherche du Jet Propulsion Laboratory (JPL), une expérience était en cours pour simuler le sol lunaire afin de voir comment y cultiver de la nourriture. Malheureusement, le confinement est venu ralentir le projet. Mais le scientifique Max Coleman ne s’est pas laissé abattre pour autant. Lors d’une visioconférence, il a proposé à ses collègues de mettre en pratique chez lui la culture du radis, plantant certains dans un sol sans nutriments et d’autres avec un minimum de nutriments (pour tester la faisabilité de la culture de radis sur la lune.)

« Nous essayons de montrer que les astronautes peuvent utiliser l’horticulture pour cultiver leur propre nourriture sur la lune », explique Coleman dans un communiqué. « Nous voulons faire un petit pas dans cette direction, pour montrer que le sol lunaire contient des substances qui peuvent être extraites comme nutriments pour les plantes. Cela inclut l’obtention des bons éléments chimiques pour permettre aux plantes de fabriquer de la chlorophylle et de faire croître les parois cellulaires. »

Le radis s'est imposé car c’est un produit qui a déjà été utilisé dans l’espace, et il a l’avantage de germer très rapidement. De plus, comme un jour lunaire dure environ 28 jours terrestres en raison de la lenteur de la rotation de la lune, les radis sont idéaux car ils donnent ainsi des résultats en un jour lunaire.

Coleman a acheté du sable du désert et y a cultivé les graines de radis dans un contenant à sandwich à quatre sections. Il a varié la quantité d’eau dans chaque section pour voir le peu d’eau qu’ils pourraient utiliser, vu que l’eau sera une ressource particulièrement précieuse sur la lune. Le scientifique a utilisé les éléments du quotidien qui se trouvaient déjà chez lui pour suivre l’évolution. « Plus vous pouvez utiliser ce qui existe déjà, plus vous pouvez être efficace parce que vous n’avez pas à emporter autant avec vous », précise-t-il.

Le sable n’est pas un analogue exact du sol lunaire mais, si l’expérience réussit, elle sera alors développée sur la lune.

 


Source : betanews.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)