Des vols de mirabelles en Moselle

Anita Trautenberger et son mari possèdent un verger de prunes au bord de la D35, sur les hauteurs de Siersthal. Celle-ci l’a racheté à sa mère voilà trois ans. Mais depuis 2018, le couple subit des vols répétés sur leur unique mirabellier.

La première année, ils ont pris le voleur la main dans le sac : « Il était là, avec sa voiture. Il avait rempli deux grosses bassines, pour faire du schnaps. Il n’était pas du tout gêné. Il considérait qu’on devrait déclarer officiellement si on a, ou pas, l’intention de cueillir les fruits », se rappelle l’agricultrice.

Lundi 10 août, deux ans plus tard, le couple remarque de nouveau que des fruits manquent sur l’arbre et que certaines branches ont même été arrachées. S’ils ne peuvent affirmer qu’il s’agit du même individu, « les enfants ont reconnu une voiture similaire à celle de la première personne », confie Anita Trautenberger.

La famille n’a pas déposé de plainte et ne souhaite pas en arriver au point de devoir installer des clôtures et caméras de sécurité. Elle en appelle au civisme : « il suffirait de demander. D’autant plus que beaucoup de gens donnent leurs fruits. C’est surtout une question de principe. » 

Ce genre de vols est très fréquent sur les exploitations. Si le phénomène n’est pas nouveau, les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à les signaler, notamment au travers des réseaux sociaux.

 


Source : lequotidien.lu


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)