La frontière de la mer d'Irlande pose problème, même avec le Brexit

Le négociateur de l'UE rejette le nouveau plan britannique visant à maintenir les routes maritimes ouvertes après le Brexit

La semaine dernière, des fonctionnaires britanniques ont présenté un nouveau plan visant à maintenir la fluidité des ports de part et d'autre de la Manche dans le cadre de tout futur accord de libre-échange avec l'UE. Toutefois, Michel Barnier aurait rejeté cette proposition car elle pourrait maintenir indéfiniment l'UE dans un système non souhaité.

Express.co.uk a rapporté que les négociateurs britanniques ont déclaré à leurs homologues de l'UE qu'il serait mutuellement bénéfique de négocier un accord pour protéger les commerçants utilisant les routes maritimes Douvres-Calais, le tunnel sous la Manche et Holyhead-Dublin. Selon une porte-parole du gouvernement britannique : « Le gouvernement connaît l'importance des ports d'embarquement et de débarquement pour le commerce britannique, sur des routes comme Douvres-Calais, le tunnel sous la Manche et Holyhead-Dublin. »

La frontière de la mer d'Irlande
Les transporteurs de marchandises n'ont plus que quatre mois de franchissement libre des frontières avant que le Brexit n'entre en jeu. Au début de ce mois, le Premier ministre Boris Johnson a déclaré qu'il n'accepterait jamais une frontière commerciale en mer d'Irlande.

Cependant, l'UE ne semble pas vouloir jouer le jeu. Pour traverser la mer d'Irlande, il faudra mettre en place des postes de contrôle dans les ports, des parcs à camions, de volumineuses déclarations de douane, des contrôles vétérinaires et des droits de douane à payer et à réclamer, et 50 000 douaniers supplémentaires n'ont pas encore été recrutés.

Pour les compagnies de fret, cela signifie que la prétention des Brexiter d'échapper à la « bureaucratie bruxelloise » en a plutôt créé une quantité exaspérante ; même avec un accord, et encore moins sans.


Cliquez ici pour lire l'article complet.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)