La superficie consacrée à l'agriculture biologique en Espagne représente déjà 10 % du total

Selon les données provisoires fournies par le ministère espagnol de l'Agriculture, de la Pêche et de l'Alimentation, la superficie consacrée à la production biologique en Espagne s'élevait à 2 355 000 hectares en 2019, soit 4,8 % de plus que l'année précédente. La superficie consacrée à la production biologique représente déjà 9,3 % de la Superficie Agricole Utile totale (SAU) de l'Espagne (Esyrce 2019). 

Le pays reste donc le premier producteur de l'Union Européenne et le quatrième au monde. « Nous sommes sur la bonne voie pour atteindre les objectifs fixés par l'Union Européenne, en accord avec les stratégies « De la ferme à la table » et « Biodiversité » de la Commission Européenne, qui coïncident avec les objectifs nationaux et stratégiques de la future politique agricole commune (PAC). Cependant, nous ne perdons pas non plus de vue l'équilibre nécessaire entre durabilité et rentabilité », a déclaré le ministre de l'Agriculture, de la Pêche et de l'Alimentation, Luis Planas.

Selon les données, la moitié des 2,4 millions d'hectares est utilisée pour les pâturages permanents (+5,6 %), un quart pour les cultures de terres arables (+1,5 %) et le quart restant pour les cultures permanentes (+6 %).

Le nombre total d'exploitants a augmenté de 6,4 %, pour atteindre 47 108, et il augmente également dans toutes les catégories : producteurs primaires (+5,9 %), établissements industriels (+13 %) et commerçants (+24,8 %). Il convient de noter l'augmentation de 37 % des détaillants. Dans la région de l'Andalousie, le nombre total d'opérateurs a atteint 16 450, selon les données de l'année dernière. Parmi ceux-ci, 15 097 sont des producteurs.

La croissance annuelle moyenne au cours des cinq dernières années est de 7,4 % pour les producteurs agricoles et les éleveurs, de 14 % pour les industries et de 27 % pour les commerçants de produits biologiques.

Production horticole
En ce qui concerne la production horticole, l'augmentation la plus notable de la superficie correspond aux tubercules (+13 %), aux légumineuses (+4,2 %), aux arbres fruitiers (+9 %), aux bananiers (+25 %), aux agrumes (+19 %) et aux baies (+10 %). La superficie consacrée aux légumes et aux fruits à coque reste stable.

Le nombre d'établissements biologiques enregistrés a augmenté de 8,5 %, pour atteindre 9 635. Parmi ceux-ci, 8 275 sont liés à la production végétale. Les plus nombreux sont ceux qui se consacrent à la manipulation et à la conservation des fruits et légumes, ainsi qu'à la fabrication de boissons.

 

Source : diariodesevilla.es


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)