Marc Evrard, Belgische Fruitveiling :

« Moins de pommes, mais environ 10 % de poires en plus en cette haute saison fruitière belge »

La haute saison fruitière belge a repris. « Les fruits sont en train d'être récoltés et les programmes locaux, européens et d'outre-mer reprennent. Cette année, nous devons cependant tenir compte de la réalité actuelle. Cela nécessite une approche différente de certaines choses », déclare Marc Evrard de Belgische Fruitveiling.


Marc Evrard

« Compte tenu de la situation de la pomme, les agriculteurs belges vont cueillir des volumes nettement inférieurs à ceux des années précédentes. La culture de la pomme a été confrontée à des défis climatiques considérables. Nous avons dû faire face au gel et à une chaleur extrême. Certaines pommes ont été fortement endommagées. Cela a entraîné une qualité inégale. En revanche, la demande est actuellement bonne ».

« L'offre et la demande sont bien équilibrées. Pour l'instant, nous n'anticipons pas non plus de défis majeurs. Le premier marché des fruits est à peu près vide. Les pays de l'hémisphère sud ont également envoyé beaucoup moins de fruits. Nous sommes donc confrontés à un marché positif et bien équilibré. Les producteurs qui ont suffisamment de fruits de bonne qualité peuvent en profiter », explique Marc.

Pommes et poires d'été
Selon Marc Evrard, la saison des pommes d'été s'annonce également bien. « Il y a une forte demande pour les pommes d'été dans notre assortiment. Il s'agit notamment de la Belgica, de la Gala, de la Delbare et de la Sissired. Il y a une demande certaine, et le marché réagit positivement à ces pommes ».

« Nous nous attendons à une plus grande récolte de poires cette année. Nous pensons que les agriculteurs vont cueillir environ 10 % de plus que l'année dernière. En revanche, aux Pays-Bas, ils s'attendent à une récolte moins importante. La qualité et la fermeté des poires belges sont donc excellentes. Elles sont juste un peu petites. Mais, les deux dernières semaines de pluie ont été bénéfiques pour les calibres ».

Emballage
Lorsque le directeur commercial repense à la saison précédente, il est optimiste. « Nous aurions peut-être vendu un peu moins au secteur de l'hôtellerie et de la restauration. Mais nous avons pu fournir de bons volumes aux détaillants nationaux et internationaux. Cette tendance semble se poursuivre cette saison. Cette année, l'accent est également mis sur l'emballage ».

« Avant la crise, il y avait un mouvement vers l'utilisation d'un emballage minimal et l'absence de plastique. Mais cette tendance s'est complètement transformée en faveur d'une plus grande quantité de fruits emballés et de plastique. Si le plastique peut être recyclé, ce n'est pas un problème. Il semble que cette tendance va également se poursuivre, certainement pour la saison à venir », explique Marc.

« Le secteur est confronté à un défi cette année. Les producteurs doivent prendre des mesures de lutte contre le coronavirus. Celles-ci auront une incidence sur la cueillette à temps des fruits. Nous n'avons pas encore entendu parler de problèmes majeurs. Nous espérons donc que les choses se dérouleront correctement et sans heurts. À part cela, nous avons de bons produits comme les nouvelles poires rouges Conférence ».

« Nous avons reçu des commentaires très positifs à leur sujet. Les pommes Morgana donnent également de bons résultats. C'est une variété robuste et résistante aux intempéries. Nous voulons utiliser nos pommes Joly Red pour nous recentrer sur l'Inde. Dans d'autres parties de l'Asie, nous voulons le faire avec nos poires Conférence et Sweet Sensation », conclut Marc Evrard.

Pour plus d'informations :
Marc Evrard
Belgische Fruitveiling
800 Montenakenweg
3800, Saint-Trond, Belgique
Tél. : +32 (0) 116 93 411
marc.evrard@bfv.be           
www.bfv.be 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)