Entretien avec Elisa Benetti de Fairtrasa Holland BV :

« Il est préférable d'attendre au lieu de vendre des pommes biologiques à bas prix »

Ce n'est pas une bonne période pour les pommes d'été bio car les prix sont bas. « Je ne comprends pas les entreprises qui vendent le produit à cette période », déclare Elisa Benetti, porte-parole de la société italienne d'importation et d'exportation Fairtrasa Holland BV « Personne ne devrait être pressé. Les pommes sont de bonne qualité et quelques semaines en cellule ne peuvent que les améliorer. En Europe du Nord, il y a beaucoup de produits provenant de l'hémisphère sud, mais nous sommes loin d'un scénario de marché excédentaire ».


Elisa Benetti à une foire en 2019

La porte-parole a également expliqué qu'il était peu probable que cette année soit une année de pleine production car les gelées printanières en Pologne et dans d'autres pays de l'Est ont considérablement réduit le potentiel de production.

« Par exemple, les Galas se sont bien vendues jusqu'en février, il est donc inutile de les vendre maintenant, ce qui est le cas actuellement. Les consommateurs sont encore plus préoccupés par la durabilité, il y aura donc une augmentation de la demande de pommes biologiques dès que les températures auront baissé et que les écoles et les cantines rouvriront ».

« Un de nos objectifs est d'avoir des pommes biologiques toute l'année. Grâce à de nouvelles variétés qui ont une bonne durée de conservation, et à des variétés précoces en Vénétie qui sont récoltées en juillet, nous sommes en mesure de couvrir les 12 mois de l'année. C'est un résultat qui nous permettrait de ne plus être dépendants des importations en provenance de l'hémisphère sud ».


Photo d'archives

Elisa travaille avec des entreprises très professionnelles, car les importateurs néerlandais sont très précis et rigoureux. « Être certifié GlobalGAP est le minimum si vous voulez vendre professionnellement sur les marchés étrangers. J'achète des fruits biologiques italiens, en particulier des pommes, des poires et des kiwis. Je commence la saison en juillet, avec les premières pommes biologiques cultivées dans la province de Vérone, et je continue ensuite dans différentes régions d'Italie », conclut-elle.


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)