Le déclin de la vigne de kiwi frappe la principale zone de production en Italie

Depuis huit ans maintenant, le déclin de la vigne de kiwi se propage progressivement, affectant le système racinaire pour des raisons inconnues. Aujourd'hui, cette maladie a frappé la principale zone de production en Italie, les Marais pontins, avec près de 10 000 hectares infectés, selon Confagricoltura, un organisme qui surveille activement la situation dans toute l'Italie.

Ce déclin, dans la région de Vérone, aurait pu affecter plus de la moitié de la superficie totale consacrée à cette culture (1 800 hectares sur environ 2 500). Dans le Frioul-Vénétie Julienne, où la surface cultivée en 2020 est d'un peu plus de 500 hectares (Istat), la maladie pourrait affecter environ 10 % des plantes. Les cultures ont également été touchées en Lombardie, dans la région de Mantoue, et légèrement en Émilie-Romagne et en Calabre. Dans le Latium, les premiers cas ont été découverts il y a trois ans, mais on observe aujourd'hui une recrudescence de la maladie dans les Marais pontins, qui toucherait en moyenne 20 % des surfaces, soit près de 2 000 hectares de vergers perdus.

(Photo : confagricoltura.it)

Un grand coup pour un pays qui, selon les dernières données de la FAO, est le deuxième producteur mondial de kiwis après la Chine et avant la Nouvelle-Zélande. Confagricoltura souligne que la propagation croissante de la maladie aura des impacts significatifs sur la production nationale.

Différentes hypothèses ont été formulées pour expliquer l'origine du déclin de la vigne de kiwis. Cependant, les résultats obtenus ne permettent pas d'identifier un facteur déterminant conduisant à la détérioration des plantes. Au contraire, une série de causes semblent y contribuer, probablement accentuées par les effets du changement climatique.



Source : confagricoltura.it

 

 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)