Les stocks restants de citrons argentins limitent la demande de citrons turcs

« Nous nous attendons à ce que la demande soit très forte en octobre, novembre et décembre »

La saison des exportations turques de citrons traverse une phase difficile. Les citrons argentins sont toujours sur le marché donc la demande pour les citrons turcs Meyer n'a pas encore repris. Les exportateurs espèrent que la demande augmentera à partir du mois d'octobre.

« Le manque de grands calibres et la présence de citrons argentins sur le marché ont rendu les choses plus difficiles », explique Mustafa Arslan, propriétaire de la société d’exportation turque MDA-Agro : « Nous avons commencé la saison avec des problèmes de calibre pour les citrons Meyer. En termes de demande, le mois de septembre est une période creuse pour nous. Les pays des Balkans, la plupart des pays d'Europe occidentale, la Russie et l'Ukraine ont encore beaucoup de citrons en provenance d'Argentine et d'Afrique du Sud. Cela a un impact sur la façon dont nous commercialisons nos citrons, car ces marchés sont les plus importants pour nous. En outre, il a fait très chaud ces dernières semaines. Cela a malheureusement entraîné une diminution des quantités de citrons Meyer de grand calibre. Cependant, nous attendons toujours une saison satisfaisante dans l'ensemble ».

« Ce début difficile ne signifie pas que la saison est perdue, » déclare Mustafa. Une fois que les stocks de citrons argentins seront épuisés, la demande montera en flèche. Les volumes des citrons Meyers sont similaires à ceux de la saison dernière. Toutefois, pendant les premières semaines, les exportateurs ont eu des difficultés à récolter de plus grandes quantités. Après octobre, les volumes récoltés augmenteront et nous devrions voir de meilleurs calibres. Nous nous attendons à ce que la demande soit très forte en octobre, novembre et décembre ».

Outre les citrons Meyer, MDA-Agro exporte également des citrons Interdonato et Lamas. Les prix de ces variétés sont très élevés, même dans les fermes : « Actuellement, la variété Interdonato est très chère, ce qui rend impossible l'exportation de ces citrons vers l'Europe pour le moment. Mais je m'attends à ce que la plupart des citrons Interdonato soient exportés vers les marchés d'Extrême-Orient, ainsi qu'au Canada et aux États-Unis. La saison de la variété Lamas ne débutera qu'en novembre, mais des prix élevés sont également attendus. Nous aurons certainement des difficultés à exporter ces citrons car la production et la commercialisation des citrons en Chine s'améliorent chaque jour. Cela signifie que la Chine sera un facteur crucial pour l'avenir de nos exportations de citrons ».

« Les volumes des citrons Interdonato devraient être les mêmes que la saison dernière, ce qui est encore bien en deçà de ceux d’il y a trois à cinq ans. La production de Lamas devrait être inférieure d'environ 20 % à celle de la saison dernière. Les tailles de ces variétés sont normales, mais les coûts élevés sont préoccupants car ils feront grimper les prix des citrons eux-mêmes ».

Selon Mustafa Arslan, le coronavirus pose encore un certain nombre de problèmes à l'ensemble du secteur des fruits et légumes. « Les défis les plus difficiles auxquels nous sommes confrontés sont les circonstances qui entourent le coronavirus. Il est compliqué de faire des prévisions en début de saison. Tous les coûts ont considérablement augmenté et l'avenir est encore très incertain. Si le secteur HoReCa en Europe s'arrête de nouveau, la consommation pourrait chuter considérablement. Mais dans l'hypothèse d'un nouveau confinement peut-être y aura-t-il de nouveau une augmentation de la consommation de citrons. Personne ne sait à quoi s'attendre et cela nous met dans une position très difficile. Nous espérons que nos partenaires continueront de nous soutenir cette saison, car nous en avons vraiment besoin. Les temps sont différents et étranges pour nous tous, pas seulement pour les commerçants de citrons, mais pour toutes les entreprises du secteur des fruits et légumes ».

La saison dernière, la Turquie a soudainement mis un terme aux exportations de citrons à la mi-saison ce qui a surpris certains acheteurs de citrons turcs. Mustafa Arslan est convaincu que cela ne se reproduira pas cette saison : « L'interdiction était agaçante, mais nous ne la laisserons pas affecter notre saison actuelle. L'interdiction d'exporter des citrons était une grosse erreur, mais cette saison nous aurons plus qu'assez de volumes. Nous ne devrions pas avoir de problème cette année. Nous avons l'intention de pénétrer de nouveaux marchés cette année, comme le Bangladesh, l'Inde, l'Estonie, la Norvège et le Danemark. Nous voyons une énorme opportunité dans les pays scandinaves pour nos agrumes. Nous sommes également heureux d'annoncer que nous sommes devenus membres de Freshfel Europe », conclut-il.

Pour plus d’informations :
Mustafa Arslan
MDA Agricultural Products
Cell. : +90 541 348 39 09
mustafa@mda-agro.com  
www.mda-agro.com  


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)