Un pont aérien entre le Maroc et la Corse pour sauver la récolte des clémentines

Le 23 septembre, le Centre interministériel de crise (CIC) a validé la création d’un pont aérien entre le Maroc et Bastia, en Corse. Le protocole va permettre l’acheminement en Corse de travailleurs marocains par voie aérienne.

Après une récolte de clémentines médiocre en 2019, la nouvelle saison est mise en danger par les mesures drastiques imposées afin de lutter contre le coronavirus. L’île de beauté produit 20 000 à 30 000 tonnes de clémentines pas an, emploie 600 personnes et génère plus de 50 millions d’euros par an dans ce secteur.

Les producteurs ont accepté de prendre à leur charge les frais de location d’avions à la compagnie Transavia pour le transport des 902 travailleurs. Ces derniers auront des contrats allant de trois à quatre mois. Des tests pour le coronavirus seront effectués au Maroc avant le départ des travailleurs, puis sept jours après leur arrivée et de nouveau avant le départ, avec des contrôles renforcés sur leurs conditions de vie et de travail.

 


Source : medias24.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)