Daniel Blanco, directeur commercial de Mogalla :

« Nous espérons que l'arrivée du froid entraînera une augmentation de la demande de grenades »

La campagne espagnole de la grenade tourne actuellement à plein régime, avec des ventes plutôt lentes mais qui pourraient s'améliorer avec l'arrivée du froid. Avec la fin précoce de la saison d'outre-mer, il y a eu un manque sur le marché jusqu'à l'entrée en production des pays méditerranéens, ce qui a entraîné une hausse des prix et une bonne demande, mais qui a déjà été dépassée.

« Les producteurs qui ont commencé avec des variétés précoces, comme l'Acco ou l'Emek, qui ont été mises sur le marché à la mi/fin août, ont obtenu de très bons prix et de bonnes ventes, car l'Europe n'avait plus de grenades depuis juillet et il y avait beaucoup d'intérêt pour ce fruit », explique Daniel Blanco, directeur commercial de Mogalla, qui manipule et commercialise les grenades produites dans les différentes exploitations que l'entreprise possède dans les provinces espagnoles de Séville, Huelva et Badajoz.

En plus de cultiver la variété traditionnelle Mollar et la variété rouge Wonderful, Mogalla produit également la variété Acco depuis trois ans. Cette année, elle a récolté 500 000 kilos, ce qui lui a permis de commencer la campagne beaucoup plus tôt et d'assurer un approvisionnement continu à ses clients de la fin août à décembre. Jusqu'à présent, la demande est plus faible que l'année dernière. Au mois de septembre, la consommation n'a pas été très forte en raison des températures élevées en Europe. La situation causée par la pandémie a également fait chuter les ventes dans le secteur Ho.Re.Ca à des niveaux insignifiants.

D'après Daniel Blanco, la présence de produits bon marché provenant d'autres régions méditerranéennes, comme la Turquie ou l'Égypte, a ralenti le marché. « L'Espagne ne peut tout simplement pas rivaliser avec les coûts de production de ces pays ; cependant, elle continue d'avoir une bonne réputation en tant que producteur de fruits et cela attire de nombreux clients qui apprécient et préfèrent acheter des grenades espagnoles, même si elles sont plus chères que les produits d'autres origines. Ainsi, nous voulons promouvoir l'Espagne en tant que fournisseur. Nous garantissons la qualité, le contrôle des déchets et la sécurité alimentaire depuis de nombreuses années. C'est ce qui fait notre force ».

En ce qui concerne les variétés commercialisées par Mogalla actuellement, la production de la Mollar a connu une baisse significative. « Cette année, il y a eu un manque considérable de grenades Mollar. La production a chuté d'environ 30 à 35 % et les calibres sont également plus petits. Le marché ne demande généralement que des gros calibres, à savoir 10-12 (20-24 en 9 kg), mais cette année, s'ils veulent de la Mollar, ils devront accepter des calibres plus petits, car il n'y a pas d'autre option. La variété Wonderful arrive avec de bons calibres, mais aussi avec une production légèrement inférieure à celle de l'année dernière », déclare Daniel Blanco.

Mogalla s'attend à obtenir environ 1 000 tonnes de grenades Wonderful et plus de 1 200 tonnes de grenades Mollar. L'entreprise fournira ses fruits jusqu'à la mi-décembre sur différents marchés européens, notamment le Royaume-Uni, l'Allemagne, les Pays-Bas, la France, l'Italie ou la Suisse, ainsi que sur des destinations d'outre-mer, comme le Canada et le Moyen-Orient.

Selon le directeur commercial, la campagne sur la grenade offre encore de bonnes perspectives. « Le temps se refroidit, ce qui est bon pour la consommation du fruit. De plus, il semble que la pandémie ait modifié les habitudes d'achat des consommateurs, qui recherchent des produits de qualité à forte teneur en vitamines pouvant les aider à rester en bonne santé. Par conséquent, la perspective est que la consommation de grenades augmentera tout comme la demande d'oranges ou de citrons. La grenade n'est pas encore un fruit populaire auprès des consommateurs, il y a donc encore de la place pour une consommation accrue ».

La semaine prochaine, l'entreprise andalouse commencera également à commercialiser les premiers kakis de la campagne, également touchés par une baisse importante du volume de production, notamment au Levant, où la présence du champignon Mycosphaerella est de plus en plus détectée. « Nous espérons que cette baisse de l'offre nous permettra d'obtenir des prix décents pour les kakis cette saison ».

Pour plus d'informations :
Daniel Blanco
Mogalla S.A.T.
Carretera Sevilla – Ayamonte, km 104.
Huelva, Andalousie, Espagne
Tél. : +34 954 934 272
Cell. : +34 600 422 318
danielblanco@mogalla.com
www.mogalla.com


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)