La création de nouvelles variétés de pommes nécessite de longues années de travail

Développées au Québec, les variétés de pommes Rosinette et Passionata sont les derniers fruits à apparaître sur les étals des épiceries canadiennes. Elles sont d’ailleurs très demandées : « J'ai une liste de six pages de clients à appeler quand la Passionata va sortir », se réjouit Claire Brazeau, copropriétaire du Verger de la Montagne à Mont-Saint-Grégoire, en Montérégie.

La création de ces nouvelles pommes a pris une dizaine d’années : « j’ai appris avec le temps qu’il ne faut pas avoir peur d’être patient », confie Roland Joannin, hybrideur et créateur de la Rosinette et de la Passionata. En effet, il faut d’abord créer un hybride avant de « récupérer le pollen chez le parent mâle et on va le déposer à l’aide d’un pinceau sur le pistil, l’organe reproducteur femelle de la fleur ». Après cela, aura lieu une période de tests comparatifs entre les différentes variétés créées : « il y a les observations, puisque ce que vous goûtez aujourd’hui, il faut le goûter demain et le goûter l’année suivante, afin de s’assurer que le goût demeure constant ».

La Rosinette est particulièrement appréciée pour les compotes grâce à sa saveur fruitée et florale. Elles a été brevetée en 2014. La Passionata l’a suivie l’année d’après. Arrivant à maturité à la mi-octobre, ses arômes de muscat et de fruit de la passion en font aussi une pomme très demandée. Leur arrivée en épicerie ne devrait donc plus tarder. L’homologation se fait par Santé Canada. « Sur 8 000 hybrides que j’ai testés au cours de ma carrière, il y a seulement deux variétés qui sont homologuées par Santé Canada. Toutes les autres ont fini dans le poêle à bois », illustre l’hybrideur. « Pour qu’elles soient brevetées, elles doivent vraiment se démarquer de tout ce qui existe déjà sur le marché », explique Claire Brazeau, propriétaire du Verger de la Montagne.

Le créateur de nouvelles variété conclut sur un conseil : « n’hésitez pas à demander au verger si les pommes sont à leur summum de qualité. Ce sont des questions qu’il faut poser, car ils ne vous le diront pas forcément ».

 


Source : lapresse.ca


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)