Philippe Jean, Cofruid’Oc Méditerranée :

« Tous les marchés sont présents sur le marché de la pomme »

« Bien que le marché de la pomme soit plutôt calme, il y a suffisamment de demande. Outre le marché français, tous nos marchés d’exportation sont actifs », rapporte Philippe Jean, chef des ventes chez Cofruid’Oc Méditerranée. Le plus grand marché extérieur pour l’entreprise est l’Angleterre. Cofruid’Oc exporte aussi beaucoup sur l’Asie et les Pays-Bas, où elle fournit la chaîne de supermarchés Albert Heijn. « Pour que la campagne soit bonne, il est nécessaire que tous les marchés soient actifs, tous les marchés sont nécessaires. Nous sommes contents du démarrage de la campagne. Quand nous regardons les ventes, nous sommes quasiment sur les mêmes volumes de vente que l’année dernière ou qu’il y a deux ans, mais la valorisation est meilleure ».

Cofruid’Oc Méditerranée est satisfaite de la récolte de cette année, que ce soit en termes de volume ou en termes de qualité. « Pour toutes les variétés le rendement est à environ 90 % du plein potentiel. La récolte n’est donc pas énorme, mais elle reste très correcte. Au niveau qualitatif elle s’annonce prometteuse. Nos variétés précoces comme la Reine des Reinettes et la Gala ont été de très bonne qualité et c’est également le cas pour les variétés plus tardives telles que la Golden, la Granny Smith, la Chantecler et la Pink Lady ».

Legend®
Une des spécialités de Cofruid’Oc est la variété Story-Inored, qu’elle commercialise sous la marque Legend®. « Les vergers sont encore jeunes. Cette année les volumes augmentent bien et les fruits ont une bonne qualité gustative. Le lancement de la saison est prometteur : les premiers containers vont partir pour l’Asie, et nous avons des clients très intéressés sur les marchés français et anglais ».

800 tonnes en bio
L’entreprise a aussi augmenté son offre en bio. « Aujourd’hui, nos vergers qui étaient en conversion depuis 3 ou 4 ans arrivent à être convertis complètement. Il en résulte un volume de 800 tonnes de pommes bio à commercialiser, majoritairement Cripps et Pink Lady, mais aussi d’autres variétés comme Story ». Selon Philippe Jean, la demande pour les pommes bio va continuer d’augmenter. « Le challenge est d’être sur les bonnes variétés, qui sont soit résistantes à tavelure soit qui proposent un rendement constant chaque année ».

Pour plus d’informations :
Cofruid’Oc Méditerranée
Tél. : +33 (0)4 67 91 90 19
Cell. : +33 6 12 46 38 28
philippe.jean@cofruidoc.fr    
www.cofruidoc.com


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)