Luis Planas : « C'est une proposition imparfaite, mais une bonne proposition »

Les pays de l'UE parviennent à un accord sur la réforme de la PAC

Après 42 heures de négociations, les pays de l'Union européenne (UE) sont parvenus à conclure un accord sur la réforme de la politique agricole commune (PAC), qui réglementera l'agriculture européenne entre 2023 et 2027. Les ministres européens de l'agriculture ont donné leur feu vert aux trois règlements qui composent cette réforme : celui des plans stratégiques nationaux, celui de l'organisation commune des marchés et le règlement sur le financement des aides. La Lituanie a voté contre l'accord, tandis que la Lettonie, la Bulgarie et la Roumanie se sont abstenues.

Selon le ministre espagnol de l'agriculture, de la pêche et de l'alimentation, Luis Planas, « C'est une proposition équilibrée qui répond à des besoins différents. Elle est imparfaite, mais très bonne ».

La nouvelle PAC : architecture verte et plans stratégiques
Les objectifs de la future PAC sont notamment d'améliorer la protection de l'environnement et la lutte contre le changement climatique, de promouvoir le développement et l'énergie durable et de garantir une gestion efficace des ressources.

La nouvelle PAC vise également à contribuer plus activement à la protection de la biodiversité, à l'amélioration des écosystèmes et à la préservation des habitats et des paysages.

Les États membres mettront en œuvre les mesures de la nouvelle PAC dans le cadre d'un plan stratégique national qu'ils doivent préparer et qui doit être approuvé par la Commission européenne avant son application. L'une des principales nouveautés est l'« écosystème », un instrument qui servira à stimuler les pratiques agricoles et d'élevage qui ont un impact plus bénéfique sur le climat et l'environnement. Les pays ont soutenu l'idée de les rendre obligatoires pour les États membres et volontaires pour les producteurs agricoles et les éleveurs. En outre, ils ont préconisé d'allouer 20 % des paiements directs aux « éco-régimes ».

La PAC pour la période 2023-2027 sera financée par quelque 390 000 millions d'euros du budget européen, dont 47 724 millions iront aux producteurs agricoles et aux éleveurs en Espagne ; une somme similaire à celle de la période 2014-2020, selon les chiffres du ministère de l'agriculture, de la pêche et de l'alimentation.

Suite à l'accord du Conseil, le Parlement européen prévoit de voter sur l'ensemble de la réforme vendredi prochain. Ce vote sera suivi par les « trilogues », au cours desquels le Conseil, la Commission européenne et le Parlement européen achèveront la négociation des règlements, qui devrait se conclure au début de l'année prochaine. Le processus d'approbation des règlements aura ensuite lieu et les États devront finaliser leurs plans stratégiques nationaux.

 

Source : efeagro.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)