Cri de mécontentement de Michel-Edouard Leclerc

Avec le nouveau confinement imposé en France, les grandes surfaces montrent leur mécontentement face à la fermeture de certains rayons. « C'est le bordel. Dans tous les hypers de France, des milliers de produits doivent en 2 jours être retirés des rayons », a écrit sur Facebook Michel-Edouard Leclerc, patron des centres Leclerc.

« Le gouvernement a décidé que plutôt que de laisser ouvrir d'autres commerçants, la justice passait par la fermeture de nombreux rayons des hypers ! », indique-t-il. « La liste des produits autorisés n'est toujours pas claire, on nous donne un jour pour tout re-ranger (alors que tout marchait selon les règles et sans incidents sanitaires) ».

Une liste des produits qu’il est encore possible de vendre durant le confinement a été publiée par le gouvernement. Ainsi, les grandes surfaces « ne peuvent accueillir du public que pour les activités » qui étaient déjà autorisées, « ainsi que pour la vente de produits de toilette, d'hygiène, d'entretien et de produits de puériculture ».

Le patron de Leclerc a précisé « J'adresse tous mes encouragements aux milliers de salariés et d'adhérents E.Leclerc (ainsi qu'à nos concurrents) qui vont devoir chambouler, en quelques heures et sur la base d'un décret à l'encre à peine sèche, des centaines de rayons partout en France ».

 


Source : leparisien.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)