De bons résultats pour le marché des conserves

Depuis le premier confinement, le marché des conserves a vu ses chiffres bondir. Les habitudes des français ont considérablement changé ; ils mangent davantage chez eux et privilégient les produits longue durée de conservation.

Les acteurs de l’industrie ont donc été forcés de s’adapter à la nouvelle donne, en délaissant le surgelé, plus souvent utilisé par la restauration. « Les Français se sont rués vers les conserves. Les industries ont dû s’adapter à ce déséquilibre en conditionnant leurs légumes dans des boîtes de format plus petit », explique Delphine Pierron, directrice du Cénaldi, l’association regroupant les organisations de producteurs de légumes à destination de l’industrie.

On constate donc une augmentation des produits transformés et conditionnés en petit format. Ainsi, la consommation domestique a même plus ou moins compensé celle de la restauration hors foyer.

En revanche, certains produits consommés en conserves ne proviennent pas de France. « Nous exportons beaucoup de conserves. Mais nous en importons beaucoup également », précise Delphine Pierron. Par exemple, les ratatouilles, artichauts, asperges et cœurs de palmiers sont souvent produits hors de l’Hexagone.

« La mauvaise récolte de cette année et la conjoncture instable vont forcément pousser les industriels à revoir leurs stratégies. J’imagine qu’ils vont faire un point en évaluant leurs stocks et en définissant leur demande », estime Delphine Pierron.

 


Source : terres-et-territoires.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)