L'Union des syndicats demande à l'UE et à l'Espagne de continuer à faire pression pour mettre fin au blocus

« Nous craignons de ne pas pouvoir regagner les mêmes parts de marché dans le cas où le véto russe disparaîtrait »

L'Union des syndicats d'agriculteurs et d'éleveurs a déploré la prolongation, récemment annoncée, du veto de la Fédération de Russie sur les importations agroalimentaires européennes jusqu'à la fin de 2021.

Ce blocus est entré en vigueur en 2014 en réponse aux sanctions imposées par l'Union européenne à la Russie en raison du conflit avec l'Ukraine et de l'annexion de la Crimée. Depuis lors, l'Union des syndicats estime que la valeur des exportations agroalimentaires espagnoles vers la Russie a diminué de près de 1 650 millions d'euros.

Le secteur des fruits et légumes est l'un des plus touchés, puisqu'on estime qu'il a cessé de recevoir 770 millions d'euros, ce qui équivaut à une baisse de 53 % de la valeur des exportations de la période 2014-2020 par rapport à la période 2008-2013.

L'Union des syndicats a déclaré que dans les années précédant le conflit, l'Espagne était le sixième exportateur de produits agricoles alimentaires vers la Fédération de Russie. Elle a également déclaré qu'il sera difficile de retrouver cette position car, pendant cette période, la Russie a investi dans l'amélioration de sa capacité de production, consacrant des efforts à l'augmentation de la surface des serres pour les légumes (en particulier pour les tomates et les concombres) tout en explorant les marchés mondiaux.

« Nous craignons que si, à un moment donné, le veto russe disparaît, il sera difficile de regagner les mêmes parts de marché », a déclaré l'organisation. « Toutefois, l'UE et l'Espagne doivent continuer à faire pression pour mettre fin au blocus ». Selon l'Union des syndicats, la fermeture des marchés, que ce soit à cause du veto russe ou des droits de douane de l'accord Trump, et les importations de produits de pays tiers faisant l'objet d'un dumping structurel font des ravages dans le secteur agroalimentaire de l'UE.

 

Source : agroinformacion.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)