Artichauts, légumes à feuilles, courgettes, brocolis et choux-fleurs touchés

Approvisionnement en légumes limité dans les prochaines semaines en raison des gelées à Murcie

L'année 2021 a commencé par une baisse drastique des températures dans une grande partie de l'Espagne, qui devrait se poursuivre tout au long de la semaine. Depuis les premières heures de lundi, des gelées ont été enregistrées à Murcie et dans le sud d'Alicante, affectant notamment les cultures telles que les artichauts, les légumes à feuilles, les crucifères et les courgettes, entre autres.

Dans certaines parties de la vallée du Guadalentín, les températures ont chuté jusqu'à moins 5 degrés Celsius. Les cultures de Campo de Lorca, où il y a déjà eu cinq gelées en deux semaines, ont également été touchées. Les prévisions météorologiques suggèrent que la vague de froid va se poursuivre pour le reste de la semaine, accompagnée de précipitations.

« Les artichauts ont subi des dommages considérables, car il s'agit d'une culture très sensible au froid. Entre 50 et 60 % de la production qui était prête à être récoltée a noirci et ne pourra pas être commercialisée fraîche », explique Mariano Zapata, directeur de la Mercagrisa alhóndiga de Murcie. « Vu la pénurie de l'offre, les prix ont déjà commencé à augmenter après plusieurs semaines avec des prix ridiculement bas ».

Pour sa part, le secrétaire général d'Asaja Murcia, Alfonso Gálvez, a déclaré qu'en plus des artichauts, « les fèves et certaines cultures sous plastique, comme les courgettes, ont été particulièrement endommagées. De plus, il y aura un ralentissement de la production de laitues, de choux-fleurs et de brocolis, tant à Campo de Cartagena que dans la vallée du Guadalentín ».

Selon Javier Soto, président du secteur de la laitue Iceberg de Proexport, les récentes gelées ont entraîné une réduction de 40 % de la production de laitue par rapport aux volumes habituels.

« Après un mois de septembre et d'octobre normaux, novembre et une partie de décembre ont été exceptionnellement chauds, ce qui a entraîné une avancée dans la production de légumes à feuilles, de brocolis et de choux-fleurs. En conséquence, les volumes disponibles sont désormais moins importants, ce qui a été fortement accentué par l'impact de ces gelées. Nous avons une production limitée et une capacité de récolte plus faible. Les prévisions météorologiques pour les prochains jours sont inquiétantes car les basses températures et les précipitations devraient continuer à rendre la situation encore plus difficile. Il convient de rappeler que la demande est actuellement bonne, en particulier celle du Royaume-Uni, après une courte période de pénurie. Les volumes de légumes à feuilles et de brassicacées devraient être limités dans les prochaines semaines ».


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)