Stephan Schilling, Divimove LLC :

« Les détaillants allemands de fruits et légumes doivent s’ouvrir au marketing »

Les fruits et légumes sont des aliments de base, aussi certaines personnes peuvent penser qu'il n'est pas nécessaire d'investir dans le marketing pour ce groupe de produits. En fait, il y a encore beaucoup à faire pour augmenter la consommation d'aliments sains. Nous nous sommes entretenus avec Stephan Schilling, responsable des relations publiques et de la communication chez Divimove : « Les détaillants allemands de fruits et légumes doivent s’ouvrir au marketing ».

Stephan Schilling avait déjà donné un aperçu des possibilités de marketing moderne dans l'industrie alimentaire lors du Congrès allemand des fruits et légumes 2020 à Düsseldorf. La conférence a été bien accueillie par le public : « L'objectif était de réveiller les acteurs de l'industrie. Toutefois, les producteurs et certains détaillants n'ont toujours pas le courage de faire le premier pas. Souvent, les décideurs sont trop éloignés de l’ « esprit du temps » et des générations qu'ils veulent atteindre. Pourtant, les possibilités et la marge de changement sont presque infinies ».

Stephan Schilling lors de sa conférence au DOGK 2020.

Alors quel est le problème, le secteur alimentaire lui-même est-il trop conservateur ? « Pas du tout, et il y a aussi quelques bons exemples. Les détaillants alimentaires en Allemagne, surtout les grandes chaînes, travaillent depuis plusieurs années de plus en plus et avec succès sur leur image. Il n'est pas rare qu'ils soient aussi parmi les premiers à se lancer sur de nouvelles plateformes comme TikTok. À l'étranger aussi, notamment aux États-Unis ou chez nos voisins néerlandais, la communication numérique des marques fait preuve de plus de courage. Cela s'applique aussi bien au B2C qu'au B2B ».

Le fait est qu'il y a une nouvelle génération de clients et il serait bon de rendre la consommation de fruits et légumes plus agréable : « Il faut changer les mentalités, penser moins en termes d'ego et mettre le groupe cible au centre de la communication. Cela implique également de sortir de sa zone de confort et de parler la langue des consommateurs et des nouvelles plateformes. Cela est également possible dans les formats pour le commerce des fruits et légumes. Les réseaux sociaux sont excellents pour cela, car par rapport aux médias classiques, vous pouvez essayer beaucoup de choses avec des investissements plus faibles et aussi réajuster les campagnes en cas de doute ». Il appelle le secteur à « être moins timide et se lancer ».

Le modèle pour cela a été plus qu’établi en 2020 : « Les gens sont plus que jamais engagés chez eux sur des sujets tels que la santé, la forme physique, la cuisine et la pâtisserie. Il s’agit du point d'entrée idéal pour une initiative de la part du secteur allemand des fruits et légumes ».

Pour plus d’informations :
Stephan Schilling
Divimove
Cell. : +49 162 249 249 5
Tél. :  +49 30 568 380 61  
stephan.schilling@divimove.com
https://www.divimove.com  


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)