Ginés Navarro, Agridemur :

« Il y aura une offre limitée de laitues tout au long du mois de janvier »

Les pluies, les basses températures et les gelées de la semaine dernière à Murcie ont limité l'offre et augmenté les prix de la laitue et des légumes à feuilles.

« Nous avons commencé l'année avec des températures plus basses qu'en Finlande », a déclaré Ginés Navarro, du service commercial de la société murcienne Agridemur, spécialisée dans la salade fraîche. Les températures sont si basses la nuit que le sol gèle, ce qui rend impossible le travail, donc nous avons très peu de temps pour ramasser. La semaine dernière, il a plu pendant près de cinq jours, ce qui a rendu les tâches de récolte sur le terrain impossibles et a retardé les commandes de plusieurs jours. En outre, il y a eu des problèmes de transport en Catalogne et dans le centre de l'Espagne en raison des chutes de neige. Certaines expéditions ont pris deux fois plus de temps que d'habitude, car nos camions ont été retenus ».

Il y a trois semaines, il y avait un excédent général de la production de légumes à feuilles. Maintenant, il y a une pénurie d'approvisionnement. « Il y aura des gelées nocturnes dans les prochains jours et les températures diurnes ne seront pas excessivement douces. C'est pourquoi je prévois une offre limitée de laitues et autres légumes à feuilles tout au long du mois de janvier ».

Les ventes de salades fraîches ont chuté de 40 % dans le canal HoReCa
Agridemur produit principalement des sacs de laitue fraîche coupée, des légumes à feuilles mixtes et d'autres produits frais coupés qui sont principalement destinés au canal HoReCa. « Nous avons de sérieuses difficultés depuis le début de la pandémie. La fermeture de l'industrie hôtelière et des zones de service, ainsi que d'autres espaces publics fournis par la chaîne de restauration, nous a beaucoup nui ».

« Les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration ont été maintenus ouverts dans une grande partie de l'Europe pendant la première vague de la pandémie, au printemps et à l'été de l'année dernière. La situation a complètement changé en novembre, car la deuxième vague a été bien pire que la première. Depuis lors, des restaurants et des hôtels ont fermé ici, en France, en Allemagne, en Belgique, aux Pays-Bas, en Scandinavie et ailleurs. Nos ventes dans ce canal, le plus important pour nous, ont diminué d'environ 40 %. Cette année, nous avons été prudents lorsqu'il s'agissait d'investir dans de nouveaux produits. Nous n'avons fourni à nos clients que ce dont ils avaient besoin ».

Pour plus d'informations :
Ginés Navarro
Agridemur
Tél. : +34 (0) 968 587587
g.navarro@agridemur.com 
www.agridemur.com 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)