Les conditions météorologiques extrêmes compliquent la situation des récoltes sur le site espagnol de BEHR AG

« Situation d'approvisionnement tendue pour la laitue Iceberg et la mini romaine »

Le temps imprévisible exerce actuellement une pression extrême sur la culture des fruits et légumes en Espagne. Les fortes chutes de neige, le gel et les fortes pluies mettent également en péril la seconde moitié de la saison dans les champs espagnols du groupe allemand BEHR AG, dans la région de Murcie, au nord du pays. En particulier pour la laitue iceberg ainsi que pour la mini laitue romaine, la situation de l'offre va bientôt se resserrer en raison des conditions météo. La croissance s'est considérablement ralentie : cela vaut pour toutes les cultures, y compris le chou-rave.

Dommages causés par le gel dans les champs de BEHR AG dans le nord de l'Espagne. Les pertes de rendement exactes sont actuellement difficiles à estimer.

Les températures records inférieures à zéro pour le sud de l'Europe, ainsi que les fortes pluies, ont rendu les champs de la filiale espagnole BEHR Iberia partiellement impraticables. « Entre-temps, la laitue a déjà subi d'importants dégâts dus au gel. De plus, nous sommes également confrontés à des conditions plus difficiles en matière de logistique : les embouteillages sur l'autoroute causés par les chutes de neige gênent également nos camions qui arrivent en retard en Allemagne. Cela a un impact négatif sur la qualité des produits », rapporte Birger Exner.

Conformément à l'évolution actuelle, les premiers problèmes apparaissent sur le marché. « En particulier pour la laitue iceberg et la mini romaine, la situation de l'offre va se resserrer sensiblement dans les semaines à venir. En conséquence, les prix augmentent, d'autant plus que l'Italie apporte également une quantité moindre sur le marché en raison des conditions météorologiques. » En revanche, la situation pourrait se détendre quelque peu pour les légumes à chou espagnols - comme le brocoli. Le prix élevé ralentit les ventes.

Coronavirus : des chiffres de vente stables dans le commerce de détail alimentaire
Parallèlement aux problèmes météorologiques actuels, la question du coronavirus est toujours omniprésente. Mais indépendamment du renforcement des mesures au siège de la société en Allemagne du Nord à Seevetal, l'activité du marché de la distribution alimentaire semble maintenant s'être stabilisée dans une certaine mesure. « Les chiffres de vente sont stables. Nous ne constatons toutefois pas d'augmentation des achats comme lors du premier confinement. » 

Pour plus d'informations :
BEHR AG
Birger Exner
Parkstraße 2
21220 Seevetal - Ohlendorf
Tél. : +49 (0) 4185 - 79 77 732
bexner@behr-ag.com
www.behr-ag.com


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)