Leon de Kock -  Grape Alliance

Les ventes de raisins au détail se déroulent normalement

Le directeur général de Grape Alliance, Leon de Kock, affirme que la société peut voir les commandes des supermarchés d'Europe et du Royaume-Uni arriver en force alors qu'ils prennent le relais avec le raisin Hex River, la récolte de l'Orange River étant réduite par les dégâts causés par la pluie.

La saison a été un peu longue dans la vallée de l'Hex River.

« Les sucres se développent plus progressivement que l'année dernière ».

« Nous ne sommes pas en retard, nous sommes plus ou moins dans les temps. Tous les cultivars, y compris le Crimsons avec lequel nous prévoyons de commencer la semaine prochaine, sont plus lents à mûrir, ce qui est une bonne chose, les raisins étant plus étalés que l'année dernière. » 

Dans leurs vignobles de l'Hex River, ils emballent de l'Arra29 rouge et de l'Arra 15 blanc (ci-dessus). Leur saison namibienne s'est déroulée sans accroc, avec une qualité constante et de forts volumes.

Les contraintes de vent et de productivité au port du Cap, due au Covid-19, ont amené la société à emballer des lots de raisins destinés à l'origine à deux navires sur le Maersk Luz, qui a depuis été retardé de deux semaines au Cap.

Dans deux jours, le navire arrivera à Rotterdam, avec 12 jours de retard, avec ses premiers raisins Hex River destinés à l'Europe et au Royaume-Uni. 

« La demande de raisins est constante, et si le prix a effectivement baissé après Noël, comme il le fera toujours, il est resté plus ferme après Noël que ce à quoi on aurait pu s'attendre ».

« Le grand risque maintenant est la fermeture des marchés à cause du Covid-19. Cela entraîne une certaine incertitude. Mais le fait que nous puissions honorer les commandes qui se présentent à nous en raison de la baisse des volumes de l'Orange River - et nous aurons certainement assez de raisins - nous place en bonne position. » 

70 % de leurs raisins sont destinés à l'Europe et au Royaume-Uni.

Ce qu'ils constatent avec la vente au détail, où les chiffres de vente hebdomadaires montrent une augmentation d'une année sur l'autre, c'est que, contrairement à la première période de confinement, les choses se déroulent normalement.

Les échanges commerciaux avec le Royaume-Uni se poursuivent comme d'habitude après le Brexit
Le Royaume-Uni de l'après-Brexit se sent-il différent ? « C'est seulement pour les Européens que c'est si différent, mais pour nous, c'est comme d'habitude, nous avons toujours été habitués à la paperasserie et aux certificats phytosanitaires qui accompagnent le commerce international, donc pour nous il n'y a rien de nouveau dans la situation actuelle. » 

Le transport au Royaume-Uni est peut-être un peu plus lent que d'habitude, mais il attribue cela au Covid-19, et non au Brexit. 

Raisins Arra29 emballés pour Grape Alliance dans la vallée de l'Hex River (photos fournies par Leon de Kock)

Ils n'ont eu aucun cas de Covid dans leurs salles de conditionnement et le seul cas dans leur siège social a été rapidement isolé. 

Pour plus d'informations :
Leon de Kock
Grape Alliance 
Tél. : +27 23 354 8152
leon@grapealliance.co.za
https://www.grapealliancemarketing.co.za


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)