Jean-Marc Boyer, Boyer :

« L’origine réunionnaise reste la référence qualitative en fruits de la passion »

L’entreprise Boyer propose toute l’année des fruits de la passion à ses clients. Trois origines se côtoient suivant les saisons : « Nous travaillons avec l’origine Vietnam à hauteur de 130 tonnes sur l’année, avec un pic d’activité entre les mois de novembre et mars. Ensuite, nous proposons à nos clients l’origine Guadeloupe, c’est un produit différent et toujours d’exception. Il s’agit d’une de nos plus belles références, une des plus impressionnantes tant en termes de calibre que de remplissage de fruit. Il est cependant plus difficile de la travailler car cela est toujours compliqué avec la période des pluies d’établir un programme. En général, la récolte commence en février et se termine en avril/mai. En ce moment, nous sommes en plein dans le cycle réunionnais avec une référence très gustative, qui avoisine les 30 tonnes à l’année », explique Jean-Marc Boyer de la société Boyer.


 
Une bonne saison réunionnaise
La saison des « maracujas » réunionnais a commencé il y a environ un mois. « Cette année, nous sommes satisfaits tant au niveau de la qualité des fruits de plein champ que de celle de ceux cultivés sous serre. L’île de la Réunion a bénéficié d’un climat sec et ensoleillé, très favorable pour les cultures de plein champ. En effet, lorsque les conditions le permettent, un fruit de la passion cultivé en plein champ permet d’obtenir un rendu plus puissant tant sur le plan gustatif que visuel ».


 
Un marché équilibré
Avec des tonnages raisonnables et une demande générale relativement humble, le marché du fruit de la passion tend vers un certain équilibre : « Comme chaque année, les ventes ont été très dynamiques pendant la période de Noël. Nous n’avons pas eu de souci d’acheminement lié au fret aérien en fin d’année. En revanche, nous sommes plus inquiets en ce qui concerne la saison antillaise, qui risque de survenir cette année encore pendant une période de confinement. Aujourd’hui en tout cas, les ventes se passent plutôt bien. Nous n’avons pas beaucoup de volumes, ce qui est tout à fait compatible avec la demande ».  


 
Un fruit qui se démocratise
Bien que le marché du fruit de la passion reste un marché de niche, il s’est relativement développé au cours de ces dernières années. « C’est un produit en progression et apprécié dans de nombreuses formules culinaires, aussi bien en jus qu’en dessert (salades de fruits, glaces ou autres pâtisseries). De notre côté, nous avons acquis au fil des années une meilleure maîtrise de l’offre en termes de qualité et sommes toujours très exigeants sur les contrôles phytosanitaires et les LMR. Nous avons clairement une volonté d’élargir notre suivi sur cette gamme. Nous souhaitons nous orienter vers un développement de l’origine réunionnaise du fait de la richesse du terroir et de la haute qualité des fruits produits. Il s’agit également d’une autre occasion de mettre en avant la qualité du savoir-faire français, pour être toujours plus en accord avec notre slogan « Philibon, le goût de l’origine » ».

Pour plus d’informations :
Boyer
Z.I. Borde-Rouge
100 rue François Charmeux
82200 Moissac
France
Tél. : +33 (0)5 63 04 15 64
jeanmarcboyer@philibon.com  
www.philibon.com  


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)