Sander De Proost, BelOrta :

« La différenciation de l'assortiment biologique en tête de l'agenda pour 2021 »

Le segment biologique de BelOrta a clôturé positivement l'année 2020 avec une augmentation par rapport à 2019. « Un bon résultat », déclare Sander De Proost de BelOrta. « Le bio est déjà un groupe de produits en pleine croissance de toute façon et la crise du covid-19 a eu un impact sur les ventes de bio à certaines périodes de l'année. Le bio connaissait déjà une croissance, mais pendant la crise sanitaire et les confinements, il y a eu une accélération. Cette augmentation est due au fait que de plus en plus d'acheteurs (+ 3 %) se tournent vers les produits biologiques et achètent plus souvent de ce genre de produits. Outre une demande accrue, la croissance a également été favorisée par des tendances plus générales du marché telles que la forte demande de produits conditionnés. En tout cas, il faut noter que beaucoup plus de gens ont pu faire connaissance avec les fruits et légumes biologiques. » 


Sander De Proost

« Nous avons beaucoup de projets pour 2021 concernant le segment biologique. Nous allons investir massivement dans une plus grande différenciation. Nous avons actuellement 114 références biologiques, mais nous voulons élargir cette gamme. Nous attendons nos premières asperges biologiques à la mi-avril et nous allons également élargir notre gamme de variétés de laitues cette année, en proposant entre autres des laitues iceberg biologiques. En élargissant notre gamme, nous pouvons continuer à nous développer. Au niveau mondial, la demande de produits biologiques est toujours supérieure à l'offre et pour répondre à cette demande, nous devons évidemment accroître l'offre », déclare Sander.

Pour augmenter l'offre, la superficie doit augmenter et pour augmenter la superficie, l'entreprise recherche des producteurs qui passent de la culture conventionnelle à la culture biologique. « Ce qui n'est pas toujours facile. Les producteurs sont intéressés par la culture biologique, mais ils n'osent pas toujours le faire. Si l'on considère la période de conversion de deux à trois ans, beaucoup de producteurs abandonnent. Nous en sommes conscients et nous essayons de guider au mieux tous les producteurs dans ce processus. C'est pourquoi nous nous sommes engagés à guider et à soutenir les producteurs pendant cette période. Nous guiderons et aiderons autant que possible chaque producteur qui osera franchir le pas. » 

« Nous avons une clientèle très large et variée qui achète des produits biologiques chez BelOrta. Nous avons des clients spécialisés dans l'assortiment biologique, comme des grossistes, des petits magasins ainsi que des chaînes de produits biologiques. Mais les clients qui achètent des produits conventionnels achètent également des produits biologiques. Nous utilisons souvent des emballages pour distinguer les produits conventionnels des produits biologiques. Cette année, nous voulons également prendre des mesures dans le domaine du bio-emballage. Nous nous concentrerons sur la réduction du plastique et utiliserons d'autres matériaux d'emballage en carton. Après tout, nous devons utiliser beaucoup d'emballages pour les produits biologiques, c'est pourquoi nous voulons les rendre aussi durables que possible », conclut Sander.

 

Source : https://allesoverbio.be/artikels/hoe-raakt-bio-in-de-winkel

Pour plus d'informations :
Sander De Proost
BelOrta
Mechelsesteenweg 120
2860 Wavre-Sainte-Catherine
Tél. : +32 (0) 471 49 0894
sander.deproost@belorta.be
www.belorta.be


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)