La Ferme Clavelou mise sur la diversification des cultures pour rester à flot

Un mur de caisses en bois remplies de pommes de terre trône dans la chambre froide de la Ferme Clavelou. Il s'agit des stocks invendus de l'année du fait de la fermeture des restaurants. « Nous fournissons des cantines scolaires, des restaurants à Nemours, Fontainebleau, Bagneaux, Chaintréauville, Poligny. En temps normal, nous mettons sous sac en une semaine 13 tonnes de pommes de terre alors qu'actuellement, nous tournons à 2 ou 3 tonnes », indique Benoît Clavelou, qui a pris la succession de son père à la tête de l’entreprise.

Pour faire face aux invendus, il s’est rapproché de l’enseigne Carrefour Market de Saint-Pierre-Lès-Nemours, où ses pommes de terre de variétés Esmeralda, Artemis, Cheyenne et Monalisa, sont désormais disponibles. « Nos pommes de terre ne sont pas lavées. Nous évitons ainsi un apport d’eau qui va amoindrir la qualité », souligne le producteur.

La Ferme Clavelou cultive aussi d’autres produits, tels que l’orge, le colza, le blé et les betteraves. La diversification des cultures avait déjà été mise en place par Gilles Clavelou, qui avait lancé l’exploitation en 1978.



Source : actu.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)