Gartenbau-Versicherung rapporte d'importants dommages dus au poids de la neige

Une vague de froid massive avec de fortes chutes de neige persistantes a causé des dommages considérables aux serres et aux cultures depuis le premier week-end de février. Au cours de la première semaine, Gartenbau-Versicherung (GV) a déjà enregistré environ 300 sinistres dus au poids de la neige, ce chiffre étant susceptible d'augmenter considérablement. Les régions les plus touchées sont la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, la Basse-Saxe, la Saxe-Anhalt, la Thuringe et la Hollande. Trois dommages majeurs avec effondrement complet ont également été signalés.
 
« Une estimation fiable de l'étendue totale des dommages est actuellement impossible parce que la neige doit généralement fondre avant que tous les dégâts soient visibles », déclare Manfred Klunke, le membre du Directoire en charge des sinistres. Cependant, jusqu'à 1.000 entreprises pourraient être touchées et le montant des dommages pourrait dépasser la dizaine de millions d’euros. Dans la mesure du possible, les délégués régionaux se sont déjà rendus sur place dans de nombreuses entreprises pour avoir une première impression et offrir un soutien. En particulier, cela vaut bien entendu pour les entreprises ayant des pertes importantes, auxquelles, comme d'habitude, des acomptes ont été versés pour garantir la trésorerie.

M. Klunke salue la volonté des entreprises assurées de réduire l'ampleur des dommages grâce à des mesures de prévention et d'accompagnement. « Immédiatement après l'annonce des conditions météorologiques extrêmes, nous avons reçu des appels de producteurs qui voulaient savoir comment sécuriser leur entreprise. Et même après l'arrivée des chutes de neige, beaucoup étaient en contact étroit avec nos délégués afin d'éviter ou de réduire les dommages », poursuit M. Klunke qui remercie les adhérents pour leur prudence et leur soutien. Le conseil le plus important, cependant, reste de réagir très rapidement lorsqu'il commence à neiger et de suspendre les mesures d'économie d'énergie, d'ouvrir les écrans et de réchauffer les vitres par anticipation afin qu'aucune couche de neige isolante ne puisse se former. Des étais correctement placés peuvent également contribuer à au moins réduire le risque d'effondrement. Cependant, en cas de congères et de tempêtes massives ainsi que de chéneaux gelés, il n'y a souvent pas grand-chose à sauver. « Dans tous les cas, n'ayez pas peur de demander conseil à nos délégués régionaux si, par exemple, vous voulez empêcher des vitres cassées d'endommager vos cultures. Nous sommes heureux de partager nos échanges professionnels intensifs au sein de l'équipe et nos nombreuses années d'expérience dans les régions enneigées », déclare M. Klunke en conclusion. (GV)


 
La neige a pesé lourdement et de manière compacte sur ce complexe de serres de la région de Münster, conduisant à un bris de verre considérable et finalement à un effondrement de grandes parties de la structure

Lors des opérations de déneigement par chauffage, une épaisse couche de glace s'est formée sur cette serre de Basse-Rhénanie. En raison du froid extrême, l'eau de fonte n'a pas pu s'écouler suffisamment et a gelé presque instantanément sur la serre.
Photos : GV
 
Pour plus d'informations : 
Gartenbau-Versicherung VVaG
Von-Frerichs-Str. 8
65191 Wiesbaden
Allemagne
Tél. : +49 611 – 56 94 206 / 252
presse@gevau.de 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)