David Pearce, GF Marketing :

Le temps est à la prudence

La société GF Marketing, basée au Cap, est spécialisée dans les marchés du Moyen-Orient et de l'Inde et se concentre principalement sur l'exportation d'agrumes et de fruits durs.

L'année dernière, le kiwi était également très demandé en raison de sa forte teneur en vitamine C.

A droite : Royal Gala Red de la nouvelle saison (photos fournies par GF Marketing)

« Nous sommes maintenant détenus à 50 % par Tru-Cape, le plus grand producteur et emballeur de fruits durs en Afrique du Sud, ce qui a renforcé notre position sur le marché. Bien que les agrumes soient notre catégorie la plus vendue, nous avons également besoin de pommes et de poires pour équilibrer notre offre », explique David Pearce, directeur général de GF Marketing (GF pour « Good Fruit »).

« Tous les fruits que nous achetons aux producteurs sud-africains sont soumis à un prix fixe ».

Il y a neuf ans, nous avons commencé à nous approvisionner en fruits au Chili et depuis lors, notre approvisionnement s'est également étendu à l'Uruguay, au Pérou, à l'Argentine et au Brésil.

La société a été fondée au départ avec l'idée de se concentrer sur une seule région : le Moyen-Orient et l'Inde. Par la suite, cette approche a été étendue au Bangladesh et au Sri Lanka, entre autres, des marchés achètent de grandes quantités d'agrumes.

David Pearce reste prudent et ne sait pas si la demande et les prix seront aussi forts cette saison que l'année dernière.

Il explique que les oranges ne sont pas aussi largement plantées que les citrons et les mandarines. « 2020 était une année normale pour les oranges en termes de récolte ».

Ralentissement des marchés du raisin et des fruits à noyau
L'entreprise commercialise peu de raisins car l'Inde est également active sur ce marché. Le marché est actuellement très difficile et les prix sont bas. La présence de raisins de moindre qualité affecte également les fruits de haute qualité.

« Les clients demandent moins pour les raisins en vrac et plus pour les raisins emballés, mais lorsqu'on leur explique les conséquences de cette situation sur les coûts de logistique et d'emballage, la conversation s'arrête rapidement ».

« La saison actuelle des fruits à noyau n'est pas non plus un succès du fait de la météo avant et pendant la récolte et des mauvaises conditions du marché ».

L'année dernière, l'épidémie de Covid-19 a coïncidé avec la saison de récolte des premiers citrons sud-africains, ayant eu pour conséquence l'envoi de citrons au Moyen-Orient qui étaient destinés à l'origine à l'Extrême-Orient. Cela a conduit à une offre excédentaire provoquant une modification du marché toutefois sans effondrement. 

A droite : poires Flamingo 

« Cette situation a fait chuter les prix très élevés pour le reste de la saison mais on ne s'attend pas à une répétition de cette surproduction ».

La société conclut en affirmant n'avoir rencontré aucun problème de disponibilité des conteneurs.

Pour plus d'informations : 
David Pearce
GF Marketing
Tél. : +27 21 944 9710
david@gfmarketing.co.za 
https://gfmarketing.co.za/ 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)