Gocitrus

Les marqueurs révolutionnent la sélection, l'enregistrement, les pépinières et l'identification variétale dans le secteur des agrumes

Le terme PCR, largement utilisé aujourd'hui pour désigner la méthode de diagnostic la plus fiable pour détecter le COVID-19, est basé sur la même technologie qui change radicalement le monde de la culture des variétés d'agrumes.

Les marqueurs moléculaires peuvent être utilisés pour définir la séquence génétique d'un coronavirus donné ainsi que pour obtenir les caractéristiques génétiques spécifiques d'une variété. « Les marqueurs moléculaires ne sont pas l'avenir, ils sont le présent », a déclaré Francisco Llatser, qui a dirigé AVASA pendant des décennies. « Leur contribution contre la piraterie variétale a et aura un impact économique incalculable ».


Extraction d'échantillons pour effectuer le test des marqueurs moléculaires sur une mandarine

Francisco Llatser a fait ces remarques lors d'un webinaire organisé par le projet Gocitrus. Le webinaire a également permis de montrer comment cette révolution technologique profite à tous les maillons de cette chaîne : elle accélère les processus d'amélioration variétale, elle réduit le temps et les tests nécessaires à l'enregistrement des variétés, elle a perfectionné le contrôle de la production en pépinière et elle commence à être utilisée dans les systèmes de certification et d'identification variétale pour éviter la fraude.

Jose Antonio Sobrino, le directeur de l'Office espagnol des variétés végétales, a expliqué, lors du webinaire, la manière dont se déroule la procédure d'enregistrement d'une nouvelle variété. Ces études étaient auparavant basées exclusivement sur l'analyse des caractéristiques morphologiques et phénotypiques différentielles. La technologie des marqueurs est en train de changer la donne. Elle permet d'accélérer le processus en comparant la variété candidate uniquement avec celles qui sont génétiquement plus similaires, « en rationalisant les collections de référence » (qui, dans le domaine des agrumes - et en général dans celui des arbres fruitiers - sont énormes).

En fait, l'UPOV (Union internationale pour la protection des obtentions végétales) dispose d'un groupe de travail (IMODDUS) pour intégrer ces méthodes aux processus d'enregistrement et générer des bases de données (séquences spécifiques) et des protocoles.

Maribel Montero, avocate spécialisée en droit variétal et directrice de AM Legal, a déclaré que, d'un point de vue juridique, les marqueurs de variétés sont de plus en plus utilisés dans les tribunaux comme preuves judiciaires et dans les processus liés aux cas de piratage variétal.

Francisco Llatser, a souligné que l'incorporation de cette technologie a également fait progresser considérablement la manière dont les autonomies contrôlent la production et la commercialisation du matériel de reproduction végétale dans les pépinières. « Le développement par l'IVIA de marqueurs de sélection pour détecter la sensibilité au champignon Alternaria a permis d'écarter des centaines de variétés parentales possibles pour créer des hybrides accélérant le processus d'amélioration des mandarines ».


Pour plus d'informations : 
GOCITRUS  
www.gocitrus.es 

 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)