Bonduelle lance une gamme de légumes surgelés « testés pour les résidus de pesticides »

Au Québec, le groupe Bonduelle va lancer une gamme de légumes surgelés « testés pour les résidus de pesticides ». Il s’agira de la première fois que cette mention sera utilisée dans la province sur des aliments distribués à grande échelle. Celle-ci n’est cependant pas une appellation officielle reconnue par le Conseil des appellations réservées et des termes valorisants.

Le maïs sucré, les petits pois et les haricots verts de la marque Arctic Gardens porteront désormais la mention « testés pour les résidus de pesticides ». Les lots seront testés par des laboratoires indépendants afin de détecter toute présence de pesticide. « C’est une exigence supplémentaire qu’on s’est donnée de façon volontaire », précise Christian Malenfant, vice-président au marketing, à la recherche et développement et à la responsabilité sociale d’entreprise chez Bonduelle. « Ça indique qu’on n’a trouvé aucune trace de pesticides pour plusieurs pesticides testés à l’aide de laboratoires indépendants. Et on a exigé les équipements de tests les plus sophistiqués sur le marché. Dans la limite de ces tests, on a mis en marché seulement les légumes pour lesquels on n’a trouvé aucune trace de ces pesticides ». Les laboratoires commerciaux du Québec n’étant pas équipés pour détecter tous les pesticides, chaque lot sera envoyé en France.

Le lancement de cette gamme fait d’ailleurs écho à celui d’une gamme similaire disponible en France depuis un an. Il répond aussi à une demande des Québécois dont 86 % se disaient préoccupés par la présence de pesticides dans leur alimentation lors d’un sondage commandé en 2016 par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ). « Non seulement, on est convaincus que les consommateurs le souhaitent, on est convaincus qu’en ayant une approche d’agriculture raisonnée et durable et des initiatives pour diminuer l’usage de pesticides, en tant qu’entreprise responsable, on est dans la bonne voie. »

De plus en plus d’agriculteurs du Québec s’identifient à la mouvance de l’agriculture raisonnée. « Nous avons plusieurs stratégies qui sont mises en avant pour réduire l’utilisation des pesticides », souligne le directeur agricole de Bonduelle Amériques Longue Conservation, Robert Deschamps.

Le groupe ne peut cependant pas utiliser la mention « sans résidus de pesticides ». En effet, l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) juge cette mention trompeuse. « Des produits frais peuvent être exposés à des pesticides présents dans le sol ou l’eau provenant d’une contamination précédente, de l’air contaminé chimiquement ou par l’écoulement des eaux », précise l’ACIA.



Source : lapresse.ca


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)