Stefan Fässler, Fässler Salate :

« Nous sommes sur la voie de la production de légumes sans CO2 »

Stefan et Beatrice Fässler dirigent une entreprise horticole moderne à Romanshorn (Thurgovie), en Suisse, depuis 1988. Avec les serres actuelles, ils peuvent chauffer une surface cinq fois plus grande qu'auparavant avec le même système de chauffage. L'ombrage, l'écran énergétique (régulation de la chaleur) et la ventilation devaient à l'origine être actionnés à la main, ce qui représentait beaucoup de travail.

C'est désormais l'ordinateur climatique qui s'en charge. « Ce qui n'a pas changé, ce sont les prix des salades », souligne Stefan Fässler. En revanche, les salaires des employés ont augmenté. Le fait que nous gagnions encore de l'argent est donc dû à de bonnes semences, à une gestion rationnelle, à de plus grandes quantités et à une bonne stratégie de culture et de protection des plantes », a-t-il déclaré lors un entretien avec le Verband Thurgauer Landwirtschaft.

Réglementation suisse en matière de qualité des légumes
Il faut une bonne gestion et du personnel spécialisé tous les jours pour produire une qualité optimale. Mais Stefan Fässler n'est pas très inquiet à ce sujet : « Nous avons la possibilité de vendre des produits qui ne répondent pas tout à fait aux normes dans le magasin de la ferme. Par exemple, les salades qui ne sont pas tout à fait attrayantes de l'extérieur sont préparées et vendues sous forme de cœurs de salade. » 

La livraison de produits de qualité supérieure est une compétition entre les producteurs, le commerce et la vente. Les normes de qualité ont été fixées dès les années 70. Stefan Fässler sait aussi que les clients sont plus susceptibles d'être séduits par des légumes avec un aspect parfait. Cela signifie qu'il y a des normes à respecter.


Stefan Fässler, directeur général
Photo : Daniel Thür/Verband Thurgauer Landwirtschaft

Une production respectueuse de l'environnement
Grâce aux serres modernes, la production peut être très économe en énergie. Cela signifie que près de 90 % de l'eau utilisée pour les cultures est constituée d'eau de pluie. « L'eau du robinet n'est nécessaire que pour le lavage des légumes, car elle est exempte de germes. Nous avons besoin de 700 à 1000 m3 d'eau du robinet par an, ce qui équivaut à la consommation d'un immeuble de cinq appartements. Nous sommes sur le point de produire des légumes sans CO2. » Deux pompes à chaleur ont déjà été installées, et un deuxième système photovoltaïque est également en cours de construction. Celle-ci fournit l'électricité pour la pompe à eau ainsi que pour le réfrigérateur de la serre.


Pour plus d'informations :
Fässlersalate GmbH
Hotterdingerstrasse 25
8590 Romanshorn
Tél. : +41 71 463 51 80
info@faesslersalate.ch
www.faesslersalate.ch


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)