De la vanilline à partir de coques de noisettes

Le groupe chocolatier Barry Callebaut et sa filiale espagnole La Morella Nuts se sont associés à la start-up suisse Bloom Biorenewables afin de convertir les résidus de coques de noisettes produits par l’entreprise en composés aromatiques.

« Transformer des déchets de notre production en ingrédients à valeur ajoutée est une opportunité en phase avec notre programme de développement durable Forever Chocolate, en particulier avec notre objectif de dépasser la neutralité carbone d’ici 2025 », a déclaré Massimo Selmo, responsable sourcing pour Barry Callebaut.

Lancée par deux chercheurs de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne, Bloom Biorenewables a profité du programme de promotion de l’organisation MassChallenge Switzerland. Celui-ci a pour but de mettre en lien des start-ups innovantes avec des grands industriels. Bloom Biorenewables a développé une technologie de fractionnement assisté par aldéhydes permettant de séparer la cellulose du bois de la lignine et de l’hémicellulose. Les deux composés peuvent ensuite être transformés en d’autres molécules pour les emballages, les médicaments, les cosmétiques, mais aussi les arômes et les sirops de sucre, comme la vanilline, utilisée par le chocolatier.

« Les plantes joueront sans aucun doute un rôle majeur dans le remplacement des ressources fossiles. Les industries agricoles et forestières produisent déjà de larges quantités de matières premières durables, mais une grande partie est gaspillée et renvoyée dans l’atmosphère, alors qu’elle aurait pu être stockée et réutilisée », indique Remy Buser, co-fondateur de la start-up.



Source : processalimentaire.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)